L’animation en maison de retraite sur tablette

 

Stim’Art Edith

Une stimulation cognitive sur tablette en groupe ou en individuel.

E-Souvenirs

L’évocation de souvenirs, pour les seniors et leur famille, à des fins de stimulation cognitive et de bien-être.

Mon Dico

Favorise les échanges grâce à une photothèque personnalisable.

 

La bille qui roule

Une sollicitation de la motricité fine et de l’attention.

Top Culture

Permet d’organiser des concours de culture générale personnalisé.

BeBuzz TV

Des jeux multi-joueurs où les résidents répondent à l’aide de buzzers.

 

 

animation ehpad tablette

Stim’Art : des jeux de mémoire sur tablette, une nouveauté appréciée des résidents

L’introduction de la tablette tactile au sein des maisons de retraite a fait le bonheur des résidents ! Innovante, moderne, nouvelle technologie, cela leur plaît, et il faut le dire, cela a un côté “magique”.

En effet, le projet d’animation en maison de retraite ou EHPAD est essentiel pour maintenir la joie de vivre et le bonheur entre les résidents, le personnel, les intervenants et leur famille.  La tablette est alors apparue comme un outil de médiation entre le personnel et les résidents, mais aussi les résidents et leur famille, qui peuvent désormais jouer avec leur parents quand ils viennent les voir, ou leur envoyer simplement des photos et messages à distance.

L’animation en maison de retraite 2.0, qui a déjà séduit plus de 800 établissements !

Différentes façons d’utiliser les jeux sur tablette 

Chaque établissement utilise les tablettes à sa manière, et voici les différentes façons de l’utiliser:

  • en atelier collectif avec plusieurs tablettes ou avec une tablette projetée sur un grand écran pour que tout le monde puisse participer.
  • en atelier individuel, notamment lorsque les résidents ont besoin d’être stimulés sur une fonction en particulier, ou s’ils n’aiment pas participer aux activités collectives.
  • en unité protégée, avec des jeux dédiés, adaptés, ne mettant pas les joueurs en échec,
  • au PASA et Accueil de jour
  • en libre accès, pour les résidents quand ils le réclament ou pour les familles lorsqu’elles viennent leur rendre visite.

Plusieurs professionnels l’utilisent 

Plusieurs professionnels de l’établissement utilisent tous les jours nos jeux de mémoire sur tablette, avec chacun son angle d’attaque :

  • les animateurs pour stimuler les personnes âgées
  • les psychologues et psychomotriciens, dans le cadre de leur atelier mémoire
  • les médecins coordinateurs peuvent suivre les statistiques individuelles sur la plateforme web.
  • les AMP et aides-soignantes à qui on demande de plus en plus de participer à l’animation, peuvent très facilement réaliser des quizz de culture générale ou des quizz musicaux sur la tablette et prendre plaisir à jouer avec les résidents !

animation personnes âgées

Les objectifs de notre programme d’animation

Stimuler les fonctions cognitives de vos résidents (fonctions exécutives, attention, concentration, stratégies d’apprentissage,…)

Rompre l’isolement et favoriser le lien social & intergénérationnel

Prévenir et repérer les fragilités

Susciter la curiosité et l’envie de jouer

En animation collective, pour susciter le débat et les interactions et créer des échanges entre les résidents.

Les clefs de succès 

  • Adapter les jeux en fonction des capacités de chacun : les jeux sont construits pour ne pas mettre les résidents en défaut. De plus, le professionnel a pour rôle d’orienter le résident vers les jeux qui lui sont adaptés et qui lui feront travailler les fonctions qu’il a besoin de stimuler.
  • Accompagner les résidents dans la prise en main de la tablette : 4 à 5 séances d’accompagnement sont nécessaires pour leur apprendre à bien manipuler la tablette (poser le doigt à plat, ne pas appuyer trop fort, le bouton Quitter,…).
  • Multiplier les occasions de jeux et le tester dans différentes configurations (cf Différentes façons d’utiliser la tablette)
  • Ne pas se mettre de filtre : certains résidents vous étonneront par leurs capacités ! Il ne faut pas hésiter à essayer la tablette tactile avec eux, même avec des personnes très dépendantes, car des moments magiques peuvent arriver…

Nos établissements nous le disent, avec un peu de formation, ils réclament les tablettes pour jouer seul !

Conseils et bonnes pratiques en EHPAD 

Retrouvez tous nos conseils et bonnes pratiques, en lisant les résultats de l’enquête nationale sur l’animation en maison de retraite que nous avons réalisé en Novembre 2015.

Retrouvez les témoignages de nos utilisateurs

Des témoignages succincts

5 étoiles_v3“Les jeux fonctionnent très bien en ateliers. Je les ai utilisés en atelier mémoire avec des résidents ayant peu de troubles cognitifs, en autonomie et en ateliers collectifs. Ils ont besoin d’être guidés mais ils parviennent assez rapidement à être autonome.

J’ai aussi utilisé les tablettes dans notre unité protégée où elles ont aussi très bien fonctionné. Ils ont été stimulés au delà de mes espérances. J’ai également pu récolter 5 mots d’une résidente mutique qui n’avait pas parlé avec des mots depuis des mois. Pour résumer, c’est vraiment un bon outil de stimulation cognitive pour tous.”

 Cécile, psychologue à la résidence Normandy Cottage (94), Orpea

” On es5 étoiles_v3t sciés. Ils ne sont absolument pas inhibés face à l’écran. C’est un objet totalement nouveau pour eux, et ils l’adoptent tous, sans le moindre complexe.

Nos ateliers sont un moment privilégié, puisque nous plaçons les joueurs en duo, avec une tablette. Non seulement ils peuvent jouer, mais en plus, ils réapprennent à partager, à se respecter, à se soutenir, ça créé un rapport solidiare. On a un jeu de tennis qui est particulièrement apprécié et provoque des éclats de rire, tels que nous n’en entendons plus souvent. Nous avons une unité protégée dansla résidence, avec 12 personnes plus altérées. On a tenté l’expérience avec elles, et là encore, nous n’avons constaté aucune appréhension. Finalement, nous avons trouvé là un nouvel outil. Il est parfois compliqué d’inventer des occupations nouvelles adaptées. Nous pensons aussi que les tablettes vont nous servir à renouer du lien avec les visiteurs. Les familles, les petits-enfants, qui parfois s’ennuient ici. Désormais, il y a un intérêt commun, les enfants pourront jouer avec, c’est un support intergénérationnel incroyable”.

Karine, assistante de soin en gérontologie, et Cécile, psychologue, à la résidence La Chêneraie (33), Orpea

Des interviews exclusives

 

animation-maison-de-retraite-la-tablette-et-ses-jeux-dynseo