N’oublions pas nos aînés. La jeune startup Mamie Boom crée une chaîne de solidarité envers les personnes âgées, plus vulnérables face au virus.

Une centaine de volontaires répartis sur tout le territoire Français ont déjà répondu présents à cet appel de solidarité. Interview avec la fondatrice de Mamie Boom.

 

Qui es-tu ?

Je m’appelle Céline Leblanc, j’ai 30 ans et je suis confinée chez moi comme le reste de la population.

D’où nous écris-tu ?

Je suis dans un appartement parisien près du Sacré-Cœur de Montmartre. J’ai aménagé un nouvel espace de travail dans mon salon en mettant l’écran de TV comme 2ème écran d’ordinateur, et dès que je passe un appel, je vais me coller à ma fenêtre qui laisse passer le soleil !

Comment t’est venue l’idée de cette initiative ?

Une semaine après le début du confinement, j’ai voulu agir à mon tour dans cette bataille contre le Covid-19. Je voyais de superbes initiatives et un élan de solidarité envers le personnel médical et je me suis dit que je voulais faire la même chose pour les personnes âgées. Je me sentais impuissante face à l’isolement de ma grand-mère qui se retrouvait confinée dans sa chambre d’EHPAD à 400km de chez moi, déconnectée du monde extérieur.

 

Céline et sa grand-mère maternelle, avant le confinement

 

Peux-tu nous en dire un peu plus sur cette chaîne de solidarité ?

J’ai voulu aider les personnes âgées car elles sont plus vulnérables face à l’épidémie du coronavirus et souffrent plus de leur isolement étant moins connectées que nous. 2 services leur sont proposés : leur faire une course et maintenir le lien social via des appels. Pour éviter à cette population à risque de sortir de chez elles, un volontaire résidant à proximité peut se rendre au supermarché ou à la pharmacie en respectant les mesures sanitaires. En parallèle, des appels de convivialité sont mis en place pour apporter un peu de réconfort aux personnes âgées isolées et vérifier leur état de santé.

Comment as-tu trouvé des volontaires ?

J’ai lancé un appel aux volontaires sur les réseaux sociaux. En seulement 3 jours, une centaine de volontaires issus de toute la France se sont inscrits sur www.mamie-boom.com. Agés entre 19 et 54 ans, ils ont en moyenne 29 ans et désirent tous se rendre utiles en offrant de leur temps aux personnes les plus fragiles.

A qui s’adresse le service d’appels de réconfort ?

Il est vital de maintenir le lien social dans ce contexte de crise sanitaire. Ce service d’appels s’adresse aussi bien aux personnes âgées vivant seules à leur domicile qu’à celles en résidences autonomie ou en EHPAD pour qui le téléphone est leur seul contact avec l’extérieur, du fait d’un confinement renforcé dans ces établissements.

Comment pouvons-nous contribuer ?

Vous pouvez rejoindre la centaine de volontaires en vous inscrivant sur le site de Mamie Boom www.mamie-boom.com. Mais nous avons surtout besoin que vous diffusiez l’information autour de vous afin de toucher via leurs proches, les structures d’accueil et autres professionnels du secteur, les personnes âgées qui auraient besoin d’aide. Si vous avez un proche âgé, inscrivez-le sur le site ou donnez-lui ce numéro : 07 49 28 27 28. Si vous êtes une structure d’accueil ou un organisme venant déjà en aide aux personnes âgées et ayant besoin de renfort, contactez-moi directement à [email protected] ou à ce même numéro. Ensemble, partageons cette chaîne de solidarité, n’oublions pas nos aînés !

 

Dernière question, que fait Mamie Boom en temps normal ?

Mamie Boom crée du lien intergénérationnel pour lutter contre l’isolement de nos aînés. Nous mettons en relation des personnes âgées avec des étudiants de confiance pour les accompagner dans leurs sorties du quotidien.

contre-le-covid-19-cration-d-039-une-chane-de-solidarit-envers-nos-ans-interview-dynseo