Rate this post

Lorsqu’il s’agit de fournir des soins et des activités de qualité aux résidents en maison de retraite, il est essentiel de reconnaître et de valoriser leur vécu personnel. Chaque individu a une histoire unique, riche en expériences, en souvenirs et en émotions. Dans cet article, nous explorerons l’importance de prendre en compte le vécu personnel des résidents dans les activités proposées en Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). Nous discuterons de l’approche biographique, de la réminiscence et de la création de livres de vie comme moyens efficaces de valoriser l’histoire personnelle des résidents et d’améliorer leur bien-être global.

 

 

Valoriser l’histoire personnelle des résidents en maison de retraite

Chaque résident en maison de retraite a une histoire personnelle unique qui mérite d’être respectée, valorisée et intégrée dans sa prise en charge quotidienne. Voici quelques raisons pour lesquelles il est important de tenir compte du vécu personnel des résidents :

1. Renforcement de l’identité et de l’estime de soi

En valorisant l’histoire personnelle des résidents, on reconnaît leur identité individuelle et on renforce leur estime de soi. Les personnes âgées ont souvent une richesse d’expériences et de connaissances accumulées tout au long de leur vie, et il est important de les reconnaître et de les mettre en valeur. En mettant l’accent sur leurs réalisations, leurs intérêts et leurs compétences, on contribue à renforcer leur sentiment d’estime de soi et leur confiance en eux-mêmes.

2. Maintien des liens sociaux et familiaux

En tenant compte du vécu personnel des résidents, on favorise le maintien des liens sociaux et familiaux. Les activités qui intègrent l’histoire personnelle des résidents permettent aux membres de la famille et aux amis de mieux les comprendre et de participer activement à leur prise en charge. Cela crée un sentiment d’appartenance et de connexion entre les résidents, leur entourage et le personnel de l’établissement.

3. Amélioration de la qualité de vie et du bien-être

En prenant en compte le vécu personnel des résidents, on améliore leur qualité de vie et leur bien-être. Les activités qui font appel à leurs souvenirs, leurs intérêts et leurs passions suscitent des émotions positives, renforcent le sentiment de bonheur et contribuent à un sentiment général de satisfaction. Les résidents se sentent plus engagés et épanouis lorsqu’ils sont reconnus pour leur vécu personnel.

 

 

 

 

Approche biographique en maison de retraite

L’approche biographique est une méthode qui met l’accent sur l’histoire personnelle des résidents en maison de retraite. Elle consiste à recueillir des informations sur leur passé, leurs expériences, leurs intérêts et leurs préférences, afin de personnaliser leur prise en charge et leurs activités. Voici quelques éléments clés de l’approche biographique :

 

 

 

 

1. Collecte d’informations biographiques

La collecte d’informations biographiques se fait généralement par le biais d’entretiens avec les résidents et leur entourage. Il s’agit d’explorer leur passé, leurs expériences de vie, leurs métiers, leurs hobbies, leurs voyages et tout autre élément pertinent qui peut aider à mieux les connaître.

 

Site Internet De LEHPAD, DYNSEO

2. Création de livres de vie

Les livres de vie sont des documents personnalisés qui retracent l’histoire personnelle des résidents. Ils peuvent inclure des photographies, des anecdotes, des souvenirs écrits et d’autres éléments significatifs. Les livres de vie servent de support pour les résidents, leur famille et le personnel de l’établissement afin de mieux comprendre leur parcours de vie et de les accompagner de manière plus individualisée.

3. Adaptation des activités

L’approche biographique permet d’adapter les activités en fonction des intérêts et des capacités des résidents. En tenant compte de leur vécu personnel, on peut proposer des activités qui leur sont familières et qui suscitent leur intérêt. Par exemple, si un résident était passionné de musique, on peut organiser des séances d’écoute ou de chant pour stimuler ses souvenirs et son bien-être.

 

 

 

Réminiscence : évoquer les souvenirs passés

La réminiscence est une pratique thérapeutique qui consiste à évoquer les souvenirs passés et les expériences vécues. Elle permet aux résidents en maison de retraite de revivre des moments significatifs de leur vie et de partager leurs histoires avec les autres. Voici quelques avantages de la réminiscence dans le contexte des maisons de retraite :

1. Stimuler la mémoire

La réminiscence est une excellente façon de stimuler la mémoire chez les résidents. En se remémorant des événements et des expériences passées, les personnes âgées exercent leur cerveau et sollicitent leurs capacités mnésiques. Cela peut contribuer à maintenir leur mémoire à long terme et à renforcer leur fonction cognitive.

2. Renforcer les liens sociaux

La réminiscence favorise les échanges et les interactions entre les résidents. En partageant leurs souvenirs et en écoutant les histoires des autres, les résidents se connectent les uns aux autres et créent des liens sociaux significatifs. Cela crée un environnement chaleureux et propice à l’épanouissement personnel.

 

3. Favoriser le sentiment d’identité et d’appartenance

La réminiscence permet aux résidents de se reconnecter à leur identité et à leur parcours de vie. En évoquant des souvenirs, ils se rappellent qui ils étaient et les événements qui ont façonné leur vie. Cela renforce leur sentiment d’identité et d’appartenance à un groupe.

 

 

Création de livres de vie pour personnes âgées

La création de livres de vie est une approche populaire dans les maisons de retraite pour documenter le vécu personnel des résidents. Ces livres sont une compilation d’informations, de photos et de souvenirs qui retracent l’histoire de chaque résident. Voici les avantages de la création de livres de vie :

1. Préservation des souvenirs

Les livres de vie permettent de préserver les souvenirs des résidents pour les générations futures. Ils constituent un héritage précieux pour les membres de la famille et offrent une occasion de partager les histoires des résidents avec leurs proches.

2. Engagement des résidents

La création de livres de vie implique les résidents dans le processus. Ils sont invités à participer en fournissant des informations, des photos et des souvenirs. Cela les engage activement dans l’activité et renforce leur estime de soi.

3. Support thérapeutique

Les livres de vie peuvent servir de support thérapeutique pour les résidents. En les feuilletant, ils peuvent se remémorer des moments heureux et retrouver des émotions positives. Cela peut avoir un impact bénéfique sur leur bien-être général.

 

Des jeux pour stimuler les souvenirs

Edith, votre coach mémoire

Edith est une application avec plus de 30 jeux cognitifs pour travailler l’ensemble des fonctions cognitives, telles que la mémoire, l’attention, le langage ou la logique. Avec trois niveaux de difficulté chacun peut s’entraîner à son rythme, sans mise en échec.

Les jeux sont culturels donc en jouant, vous allez revoir des souvenirs de votre vie, de vos expériences et de votre jeunesse. Tout ça grâce à des jeux amusants comme des jeux de musique, de recettes de cuisine, d’histoire, de culture générale…

Utiliser ses souvenirs est la façon la plus efficace pour travailler sur la mémoire, ainsi que la plus motivante.

Edith_souvenir_seniors_mémoire

 

La prise en compte du vécu personnel des résidents en maison de retraite est essentielle pour leur bien-être et leur épanouissement. L’approche biographique, la réminiscence et la création de livres de vie sont des moyens efficaces de valoriser l’histoire personnelle des résidents et de renforcer leur identité. Ces pratiques favorisent les liens sociaux, stimulent les souvenirs et améliorent la qualité de vie globale des résidents. En intégrant ces approches dans les activités proposées en Ehpad, les établissements peuvent offrir un environnement plus enrichissant et personnalisé pour les personnes âgées.

Des professionnels de santé présents 

Au sein des maisons de retraite et EHPAD, plusieurs professionnels de santé collaborent étroitement pour traiter et accompagner les souvenirs et les émotions des résidents.

  • Les psychologues jouent un rôle essentiel en offrant un soutien émotionnel, en encourageant les échanges et en aidant à identifier les souvenirs significatifs. Les psychologues, experts en santé mentale, jouent un rôle central en fournissant un soutien émotionnel et en aidant les résidents à aborder leurs souvenirs d’une manière positive et constructive. Ils travaillent individuellement avec les résidents pour identifier les souvenirs significatifs et les émotions qui y sont associées, aidant ainsi à renforcer le sentiment d’identité et d’histoire personnelle.
  • Les orthophonistes se concentrent sur la communication et la mémoire verbale. Ils travaillent avec les résidents pour maintenir et améliorer leurs capacités de communication, ce qui facilite l’expression de leurs émotions et la narration de leurs souvenirs. Ils peuvent également utiliser des techniques spécifiques pour aider à rétablir la cohérence et la fluidité du discours, favorisant ainsi la rétention et le partage des souvenirs.
psychologue en EHPAD

 

  • Les ergothérapeutes interviennent également en utilisant des activités thérapeutiques et créatives pour stimuler la mémoire et favoriser l’expression émotionnelle. travers des activités thérapeutiques soigneusement conçues, telles que l’art-thérapie, la musique, la danse ou encore le jardinage, ils visent à stimuler la mémoire et à susciter des émotions positives. Ces activités non seulement ravivent les souvenirs, mais permettent également aux résidents d’exprimer leurs émotions de manière créative et non verbale, ce qui peut être particulièrement bénéfique pour ceux qui ont du mal à communiquer verbalement.
  • Les psychomotriciens jouent un rôle significatif en travaillant sur la relation entre le corps et l’esprit. À travers des activités motrices et sensorielles, ils stimulent la mémoire corporelle et émotionnelle, facilitant ainsi l’émergence et l’expression des souvenirs enfouis. Ces professionnels visent à aider les résidents à se reconnecter à leurs émotions et à leurs expériences passées en utilisant des techniques de relaxation, de stimulation sensorielle et de mouvement.
  • Les soignants et les aides-soignants apportent un soutien quotidien en établissant des relations empathiques et en encourageant la communication, ce qui peut contribuer à raviver des souvenirs et à améliorer le bien-être émotionnel des résidents. Par leurs interactions quotidiennes, empathiques et attentionnées avec les résidents, ils créent un environnement propice à l’ouverture et à la communication. En écoutant attentivement les histoires et les anecdotes partagées par les résidents, ils participent activement à la préservation des souvenirs individuels et offrent un espace de partage émotionnel.                                                                                             

En collaborant de manière interdisciplinaire, ces professionnels de santé travaillent ensemble pour offrir un environnement favorable à l’exploration des souvenirs et des émotions, contribuant ainsi à améliorer la qualité de vie des personnes âgées résidant en EHPAD.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :