En vieillissant, la capacité du cerveau à se souvenir des faits passés peut progressivement se dégénérer, menant ainsi à des troubles du langage et du comportement. Bien des seniors en France et en Europe sont aujourd’hui atteints de la maladie d’Alzheimer. Les souvenirs s’effacent petit à petit, le langage verbal et écrit s’appauvrit et les troubles s’intensifient de jour en jour…

… L’intervention de l’orthophoniste à ce stade peut limiter la dégénération du cerveau et améliorer sa capacité à se souvenir d’événements passés, de personnes, de faits… Suzie notre coach cérébral vous explique en détail les bienfaits de l’orthophoniste dans la maladie d’Alzheimer et les meilleures solutions proposées.

QU’EST-CE QUE L’ORTHOPHONIE ?

 

Il n’est pas toujours évident de comprendre ce qu’est l’orthophonie et ses bienfaits dans la maladie d’Alzheimer. Une discipline thérapeutique, l’orthophonie a pour objectif de traiter les troubles du comportement et du langage écrit. À l’origine, il vient de la combinaison de deux mots « ortho » et phonie » qui signifient respectivement « droit » et « voix ».

L’orthophonie prend en charge les troubles du langage à l’oral et à l’écrit, mais aussi ceux de l’audition et de la déglutition. L’orthophoniste réalise une série de tests ayant pour objectif d’identifier les principales origines des troubles et propose par la suite des solutions sur mesure afin que le patient puisse facilement retrouver la mémoire. Comme solution, on peut citer Edith et e-souvenirs.

 

ORTHOPHONIE & ALZHEIMER : LES PRINCIPAUX BIENFAITS 

 

Face aux difficultés de langage que les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer doivent faire face, l’orthophonie présente un recours fiable en apportant l’aide dont elles ont besoin. Elle constitue une action préventive qui au lieu de restaurer l’intégralité des pertes de mémoire de façon brusque, agit lentement en vue d’une compensation.

Suzie notre coach cérébral explique l’orthophonie comme un ensemble de cannes langagières sur lesquelles le patient pourra s’appuyer et apprendre de nouveau à communiquer avec les personnes dans son entourage. Les bienfaits de cette pratique visent à freiner le plus tôt possible l’évolution de la dégression du langage. Au mieux le patient pourra retrouver ses souvenirs et l’aisance du langage de nouveaux, au pire, la dégression est freinée. Dans tous les cas, l’orthophonie ne peut qu’être bénéfique pour les personnes souffrant de maladies neurodégénératives comme l’Alzheimer.

 

TRAITEMENT DES PROBLÈMES DU LANGAGE ECRIT 

 

Avant tout, l’orthophoniste aide le patient en lui proposant des traitements qui visent à soigner les troubles du langage écrit. Une personne atteinte d’Alzheimer peut bien avoir du mal à écrire correctement des mots et à s’en souvenir. L’orthophoniste procure à cet effet un accompagnement sur mesure pour lui faire de nouveau comprendre le principe de l’alphabet, de la morphologie et la segmentation des mots.

TRAITEMENT DES PROBLÈMES DU LANGAGE ORAL

S’il est assez difficile d’identifier les troubles du langage écrit chez un malade d’Alzheimer, au niveau du langage oral, c’est plus ou moins différent. En effet, les troubles oraux sont bien plus faciles à identifier que les problèmes à l’écrit. En discutant avec le patient, l’orthophoniste effectue instantanément des analyses pour essayer de vite comprendre les problèmes oraux de ses patients. Bégaiement, zozotement et défauts de prononciation, les solutions proposées en orthophonie rendent l’articulation des mots plus fluide et plus compréhensible.

 

TRAITEMENT DES PROBLÈMES D’AUDITION ET DE DÉGLUTITION 

L’orthophoniste apporte une aide dans le traitement des troubles de l’audition et de déglutition auxquelles les malades d’Alzheimer doivent souvent faire face. En effet, cette maladie neurodégénérative peut bien modifier la capacité d’une personne à entendre et à comprendre le langage oral en général. Dans cette optique, cette méthode de traitement est surtout utile dans l’amélioration de la faculté à communiquer.

Dans certains cas, l’Alzheimer peut provoquer des troubles de déglutition chez les patients dus à des problèmes au niveau des muscles. L’orthophoniste propose à ce point des stratégies compensatoires en vue de limiter la déglutition et améliorer son état de santé.

 

DÉROULEMENT D’UNE SEANCE CHEZ L’ORTHOPHONISTE 

À partir du moment où les résultats des analyses médicaux désignent qu’une personne est atteinte de la maladie d’Alzheimer, passer des séances de rééducation chez un orthophoniste devient rapidement indispensable. Ces séances ont pour objectif de maintenir le niveau de langage et la communication du patient en question o les autres personnes qui constituent son entourage.

L’orthophonie mobilise ses capacités cognitives et favorise le repérage des points qu’il trouve difficiles à mémoriser pour ensuite proposer des solutions durables. Dans un premier temps, l’orthophoniste reçoit la personne malade ainsi que son entourage. Cette rencontre a pour objectif de soutirer le maximum d’informations qui concernent ses habitudes de communication avant l’apparition des premiers symptômes de l’Alzheimer. Il évalue ensuite les fonctions cognitives du patient par le biais de plusieurs tests. À l’issue de ces tests, il peut déterminer sa capacité à se souvenir de choses antérieures ou récentes, à accrocher son regard ou non, à respecter la prise de parole des autres, à commencer ou continuer une conversation…

Une fois la séance achevée, l’orthophoniste propose alors un projet thérapeutique répondant aux réels besoins actuels du patient pour traiter à court, moyen et long terme ses troubles de langage écrit et oral. Le projet consiste surtout à apporter des conseils sur les façons d’agir au quotidien et les techniques servant à entretenir la mémoire.

Suzie notre coach cérébral affirme qu’un traitement par un orthophoniste est entièrement remboursé par la sécurité sociale dans le cas de patient atteint d’Alzheimer. Comme exemple de projet thérapeutique, on peut particulièrement citer Edith et e-souvenirs.

 

EDITH, DES JEUX DE MÉMOIRE ADAPTÉS SUR TABLETTE 

 

Edith présente une excellente alternative aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer en proposant un ensemble de programmes adapté aux seniors. Le programme s’adapte aux besoins des patients ayant des troubles de la mémoire. Peu importe le stade d’évolution de la maladie, Edith procure un accompagnement évolutif sur trois niveaux : facile, moyen et difficile.

Edith est actuellement utilisé dans de nombreux EHPAD en France, des centres qui accueillent des seniors et même à domicile. Les jeux de mémoire sont accessibles au grand public, on en compte plus d’une vingtaine déjà présente sur la plateforme adaptable sur tablette : Quizzle, poème perdu, ColorForm, Chasse à l’Intrus, Sudoku, Mamie Cuisine. Chacun de ces jeux vise à travailler lentement la mémoire suivant des thèmes prédéfinis qui pourraient intéresser les malades d’Alzheimer.

Par ailleurs, Edith permet un suivi de l’évolution du patient au fur et à mesure où il joue aux différents jeux proposés. De cette façon, non seulement il peut s’amuser à répondre aux diverses questions, mais en plus, ses capacités cognitives pourront davantage s’améliorer.

RANIMER SES SOUVENIRS PASSÉS AVEC E-SOUVENIRS 

 

Une application accessible sur tablette, e-souvenirs est un projet thérapeutique développé par des orthophonistes pour aider les malades d’Alzheimer à se souvenir de leurs souvenirs passés. Son principal objectif est de stimuler leurs capacités cognitives à l’aide des événements marquants depuis 1930 à nos jours.

Parfums d’enfance, passions et loisirs, beaux-arts, tranches e vie, cinéma et grands événements historiques, on peut choisir de répondre à des questions parmi une multitude de thèmes. Il est même possible de rajouter des supports personnalisés (photos et questions) sur la plateforme web d’e-souvenirs.

E-souvenirs facilite la communication envers les personnes atteintes d’Alzheimer en les aidant à ranimer leurs mémoires. Événements historiques ou événements personnels marquants, la plateforme propose un ensemble d’accompagnement sur mesure à long terme.

 

Enfin, sur cet article, Suzie votre coach cérébral vous avait listé la liste des thérapies non médicamenteuses qui existent dans le cadre de la maladie d’Alzheimer.

 

Les bienfaits de l’intervention d’un orthophoniste dans la maladie d’Alzheimer
les-bienfaits-de-l-039-intervention-d-039-un-orthophoniste-dans-la-maladie-d-alzheimer-la-1re-plateforme-de-jeux-cognitifs-adapte-pour-tous