5/5 - (271 votes)

On définit la confiance en soi comme la certitude intérieure de sa propre valeur. Il y a 3 périodes majeures dans la construction de la confiance en soi de l’enfant. Ce sont : l’acquisition à la marche, la période de l’Œdipe et l’adolescence. Heureusement, les parents peuvent favoriser la confiance en soi des enfants par des gestes simples. Une bonne estime est nécessaire pour un développement harmonieux des capacités.

 

 

Conseils pratiques pour booster la confiance de votre enfant  

 

Comprendre le lien entre confiance et relaxation

La relaxation peut être un facteur important pour développer la confiance en soi de vote enfant. Lorsque votre enfant est énervé, il n’est pas rare que sa confiance en lui diminue. Pour contrer cet effet, vous pouvez instaurer des temps calmes, comme des exercices de respiration ou lui faire écouter des musiques relaxantes. L’idéal est de faire ces exercices avant de dormir. Votre enfant sera ainsi plus calme au moment de se coucher et plus concentré durant ses activités quotidiennes.

 

Faire de l’auto-suggestion

L’autosuggestion c’est le fait  de se répéter une chose suffisamment, qu’on finit par la croire et elle devient vraie. C’est une variante de l’effet placebo. Comment l’utiliser avec votre enfant ? Tous les matins, devant la glace par exemple, demandez à votre enfant de se complimenter et de répéter une dizaine de fois : “Jour après jour, je deviens de plus en plus confiant et heureux”. Vous pouvez être sceptique, mais faites le test 15 jours, vous pourrez juger des résultats ensuite. C’est un procédé psychologique qui fonctionne pour les petits comme pour les grands.

 

Instaurer des rituels

L’instauration de rituels peut être une excellente idée pour booster la confiance de vos enfants. Par exemple, vous pouvez mettre en place un carnet de réussite. Chaque jour vous allez pouvoir ainsi y écrire les réussites de votre enfant. Vous pouvez également essayer avec votre enfant de visualiser ses réussite en les dessinant ou en les écrivant par exemple. Visualiser comment il affronterait une situation difficile, lui permettrait de pouvoir échanger avec vous afin de mieux faire face à ces situations. Vous pouvez également essayer de lui demander durant les repas de vous raconter sa journée, notamment ses réussites, ses échecs, ses satisfactions ou encore une déception. Il est important de lui demander de vous dire une chose positive qui lui est arrivé durant sa journée. Votre enfant aura ainsi une vision positive de lui même avec aussi un sentiment de réussite.

 

Donner des responsabilités à son enfant

 

Il faut souligner qu’avoir confiance en soi, c’est se sentir capable de réaliser certaines choses. Bien sûr, l’enfant a besoin de faire seul certaines expériences. Certains parents aiment faire plusieurs choses à la place de leurs enfants. Cela peut fragiliser leur confiance. L’enfant pourra apprendre à surmonter seul des difficultés. Toutefois, il convient de donner à enfant des responsabilités adaptées à son âge. Vous lui apprenez ainsi à s’autonomiser. Pensez par ailleurs à lui offrir un cadre de vie où il pourra s’épanouir en toute sécurité. Lui donner des responsabilités lui permettra de se sentir responsable et surtout vous pourrez lui prouver que vous croyez en lui. De ce fait, avec ce sentiment de responsabilité lui permettra de développer sa confiance en lui. N’hésitez pas à lui accorder du temps pour l’aider à résoudre ses échecs tout en l’accompagnant.

Vous pouvez également penser à lui demander son avis afin qu’il trouve lui même une ou plusieurs solutions. Par exemple, si vous avez prévu de manger de la glace au dessert, lui demander ce qu’il faudrait ajouter comme ustensile sur la table à manger.

 

Aider votre enfant à dominer ses complexes

 

Un enfant peut perdre confiance en lui à cause de certains défauts. Par exemple, il a des oreilles décollées ou une petite taille. Que peut faire le parent dans ce cas ? En tant que parent prendre en exemple des personnages célèbres afin de booster sa confiance. Pour un meilleur résultat, mises sur des célébrités ayant le même handicap que votre enfant. Il faut vanter la réussite de ces personnes. Soulignons aussi que l’estime qu’a les parents d’eux-mêmes est très important. C’est pourquoi vous ne devez pas hésiter à partager vos expériences et défis. Chaque enfant doit se sentir en sécurité quelles que soient les règles éducatives. Réduisez les règles de conduite si elles sont trop nombreuses.

Il est très important de prendre en compte ce que vous dit votre enfant et l’écouter. Ce qu’il pense et ce qu’il fait doit être considéré comme important, même si cela ne semble pas être grand chose pour vous.

 

Eviter les multi-tâches

 

 

 

 

Pour booster la confiance de votre enfant, il est important de ne pas le mettre en échec. Bien sûr, l’échec permet parfois d’apprendre de ses erreurs et booster ainsi ses compétences. Pourtant, les multi-tâches sont sources de problème. Les enfants en bas âge ayant parfois du mal à se concentrer, votre enfant aura du mal à réaliser toutes les tâches demandées. Même si cela doit être plus long, privilégiez les tâches uniques, de ce fait, votre enfant ne se sentira pas surcharger et pourra ainsi réaliser au mieux son travail.

 

Multi Tache Enfant Pour Booster Confiance Enfants, DYNSEO

Varier les activités

Il est important que votre enfant varie ses activités au cours de la semaine et plus particulièrement les week-ends. Lui faire pratiquer différentes activités, quelles soient sportives ou non, lui permettra de travailler ses compétences dans plusieurs situations. Il pourra également adapter ses différentes compétences et prendre confiance en lui. L’objectif ici est de le mettre face à des difficultés qui pourra régler tout seul bien évidemment. Se challenger est une bonne chose pour la confiance en soi, c’est le même fonctionnement dans le sport.

N’essayez pas de faire en sorte que votre enfant ne fasse pas d’erreurs. Encore une fois, essayez de le laisser résoudre les problèmes par lui même sauf si bien sûr la situation s’avère dangereuse pour lui ou autrui. L’enfant ne doit surtout pas se sentir dépendant, c’est une mauvaise chose pour la confiance en soi. 

Critiquer Un Enfant Est Nocif, DYNSEO

Ne pas le critiquer en public

 

L’estime en soi peut prendre un coup avec des critiques en public. De ce fait, il faut éviter de le critiquer ou de l’humilier en public. Par ailleurs, évitez de comparer votre enfant aux autres. Cependant, vous pouvez l’inciter de la bonne manière à reconnaître les erreurs commises. L’aider à corriger ses erreurs. En revanche, n’hésitez pas à vanter ses qualités ainsi que ses progrès. Par exemple, vous pouvez m’aider la méthode du journal des réussites. En fait, chaque jour, l’enfant devra noter dans un carnet des choses qu’il est heureux d’avoir et ses réussites de la journée.

 

Critiquer Un Enfant Est Nocif, DYNSEO

Inscrire l’enfant à une activité sportive

 

Le sport a de nombreux bienfaits sur l’organisme. Il aide aussi à booster la confiance en soi s’il est pratiqué dans de bonnes conditions. Dans ce cas, vous permettez à votre enfant de faire ses premiers pas dans l’univers extra-familial. De nombreux bambins ont pris de l’assurance en pratiquant une activité sportive. Il existe une variété de sports dans cette optique. Le football, le karaté, le volley… Lui proposer une activité sportive en prenant en compte ses préférences. Les activités artistiques sont aussi les bienvenues. La danse par exemple est une bonne option. 

Sport Ecole Primaire 30 Min Activities, DYNSEO

 

Proposer des contenus éducatifs adaptés valorisants

En parallèle, veillez à proposer à vos enfants des contenus éducatifs adaptés pour renforcer leur confiance en eux. Des initiatives comme “Coco Pense et Coco Bouge” se révèlent être un excellent moyen de combiner activité physique et apprentissage. En encourageant vos enfants à participer à ces programmes, vous favorisez le développement de compétences tout en stimulant la confiance en soi. En engageant les enfants dans des activités amusantes et éducatives avec des niveaux faciles accessibles, cela permet aux enfants de se positionner en situation de réussite et ainsi renforcer leur estime de soi. Les activités physiques proposées sont également un plus pour renforcer leur confiance en eux.

Coco Pense Et Coco Bouge Logiciel Educatif Pourl Les CP, DYNSEO

 

 

 

 

Posez lui des questions pour encourager le dialogue

 

 

Pour encourager un dialogue ouvert avec votre enfant et renforcer sa confiance, posez des questions qui stimulent la réflexion et l’expression de ses sentiments. Voici quelques exemples de questions pratiques :

Questions sur l’école :
  • “Qu’est-ce que tu as aimé aujourd’hui à l’école?”
  • “Y a-t-il quelque chose qui t’inquiète en ce moment à l’école?”
  • “Quelles matières ou activités te passionnent le plus?”
Questions sur les amis :
  • “As-tu passé un bon moment avec tes amis récemment?”
  • “Y a-t-il quelque chose que tu aimerais faire avec tes amis mais que tu n’as pas encore essayé?”
  • “Comment te sens-tu dans tes relations avec tes camarades de classe?”
Questions sur les activités extrascolaires :
  • “Quelles activités te plaisent en dehors de l’école?”
  • “Y a-t-il quelque chose que tu aimerais apprendre ou essayer?”
  • “Comment te sens-tu lorsque tu participes à des activités que tu aimes?”
Questions sur les émotions :
  • “Comment te sens-tu en général ces jours-ci?”
  • “Y a-t-il des moments où tu te sens particulièrement fier de toi-même?”
  • “Est-ce qu’il y a quelque chose qui te rend triste ou préoccupé en ce moment?”

En encourageant votre enfant à partager ses pensées et ses émotions, vous créez un espace où il se sent entendu et compris, favorisant ainsi le développement de sa confiance en lui.

Ne gardez pas tout pour vous : osez en parler à la psychologue scolaire

 

Lorsqu’il s’agit des défis auxquels nos enfants sont confrontés, la communication ouverte est la clé du succès. N’hésitez pas à partager vos préoccupations avec la psychologue scolaire, car c’est souvent le premier pas vers la résolution des problèmes.

 

Ouvrez le Dialogue

N’ayez pas peur d’initier une conversation avec la psychologue scolaire. Que ce soit des inquiétudes académiques, des problèmes de comportement ou des difficultés émotionnelles, un simple échange peut être le point de départ pour trouver des solutions.

Partagez les détails pertinents

Lorsque vous parlez à la psychologue scolaire, soyez aussi spécifique que possible. Partagez des détails concrets sur les comportements ou les situations qui préoccupent votre enfant. Plus l’information est détaillée, plus il sera facile d’élaborer des stratégies adaptées.

 

 

Collaborez sur un plan d’Action

La psychologue scolaire est là pour collaborer avec vous et l’équipe éducative. Ensemble, vous pouvez élaborer un plan d’action concret pour soutenir votre enfant. Cela pourrait inclure des interventions ciblées en classe, des exercices pratiques ou des ajustements dans l’environnement scolaire.

 

Suivez les progrès ensemble

Après la mise en place du plan d’action, maintenez un dialogue continu avec la psychologue scolaire. Suivez les progrès de votre enfant et partagez toute observation ou évolution. Cela permettra d’ajuster le plan en cours de route, si nécessaire.

 

Encouragez la Communication avec l’enfant

Enfin, encouragez votre enfant à parler directement à la psychologue scolaire. Cela peut renforcer le lien de confiance et permettre à l’enfant de s’exprimer sur ses propres besoins et préoccupations. La psychologue peut ainsi adapter son approche en fonction des ressentis de l’élève.

Ainsi, ne sous-estimez pas le pouvoir de la communication avec la psychologue scolaire. En partageant vos inquiétudes, vous ouvrez la porte à des solutions personnalisées et contribuez activement au bien-être et à la réussite de votre enfant.

Travailler en tant que psychologue scolaire offre une opportunité unique d’impact direct sur la vie des élèves. Récemment, j’ai eu le privilège de travailler avec un jeune garçon, Alex, dont les défis émotionnels entravaient son bien-être général et ses performances académiques. Guidée par une approche axée sur des exemples concrets, notre parcours ensemble a été profondément enrichissant.

Dès le début, j’ai cherché à créer un espace où Alex se sentait en sécurité pour exprimer ses préoccupations. Une première étape cruciale était de comprendre ses craintes spécifiques. Il était évident qu’Alex avait du mal avec les présentations en classe, une source majeure de son anxiété. En utilisant des exemples concrets, j’ai élaboré des exercices pratiques qui ont transformé ces moments en opportunités d’apprentissage positif.

Par exemple, nous avons choisi des sujets qui captivaient l’intérêt d’Alex et élaboré des présentations sur ceux-ci. Ce processus lui a permis de développer des compétences de communication tout en renforçant sa confiance en ses propres capacités. Nous avons célébré chaque petite victoire, chaque amélioration, ce qui a contribué à instaurer un sentiment de réussite progressif.

La collaboration étroite avec les enseignants a été une clé majeure de notre succès. Ensemble, nous avons mis en place des stratégies d’adaptation spécifiques en classe, mettant l’accent sur les forces d’Alex plutôt que sur ses faiblesses. Par exemple, lorsqu’il excellait dans un domaine particulier, j’ai encouragé les enseignants à le mettre en avant, stimulant ainsi sa confiance globale.

Les retours positifs réguliers ont également joué un rôle crucial. Des commentaires constructifs et spécifiques ont permis à Alex de voir ses progrès de manière tangible. Ces petites victoires ont contribué à déconstruire les barrières auto-imposées et à bâtir une base solide de confiance en soi.

Aujourd’hui, en regardant le chemin parcouru par Alex, je suis convaincue que la clé du succès réside dans l’utilisation d’exemples concrets pour guider son parcours. Chaque progrès, aussi petit soit-il, a été une pierre précieuse dans la construction de sa confiance. C’est une expérience gratifiante de voir un enfant prendre confiance en lui, sachant que ce processus continuera à façonner son avenir de manière positive.

Témoignage d'une psychologue scolaire

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :