fbpx

Le travail d’aide-soignante n’est pas simple tous les jours mais vous devez vous accrocher et vous montrer présent pour les personnes dont vous vous occupez. Certaines conditions ne sont pas toujours agréables ou valorisantes mais cela ne sera pas éternel. En effet, le métier d’aide-soignante connait une revalorisation qui permet de mettre en avant ce fabuleux métier en améliorant les conditions de travail !

En effet, ce métier profite de plusieurs modifications pour offrir de meilleures conditions et permettre de meilleures conditions dans le secteur d’aide aux personnes âgées tout en prenant le temps de les former correctement et de proposer un meilleur salaire. Ces salariés anciennement peu considérés connaissent à présent des revalorisations que nous allons vous présenter à travers cet article. Alors n’attendez plus pour lire la suite et connaitre les différentes modifications !

 

AUGMENTER LE NOMBRE DE PERSONNELS AIDE SOIGNANTS

 

La première modification effectuée se situe au niveau du nombre de professionnels dans ce milieu. De nombreux postes ont donc été débloqués pour permettre aux patients d’obtenir une aide adaptée tout en permettant aux aides-soignants de consacrer le temps nécessaire à chaque personne sans bâcler le travail par manque de temps.

Le vieillissement de la population est donc accompagné par un plus grand nombre de postes pour encadrer les séniors correctement en diminuant autant que possible le manque d’effectif et ainsi la pénibilité du travail. Ces nouveaux postes seront créés dans les cinq ans tout en permettant à chaque aide-soignant de libérer quelques heures chaque mois pour effectuer des réunions de concertation qui permettront de faire un bilan en adaptant le travail pour proposer la meilleure prestation possible à chaque instant.

 

UNE REVALORISATION DES SALAIRES POUR CHAQUE AIDE-SOIGNANT

 

L’augmentation du nombre de postes n’est pas la seule revalorisation concernant les aides-soignants. En effet, une augmentation des salaires est également  prévue pour éviter que les salariés restent au SMIC durant plus de 10 ans de travail dans ce milieu par exemple.

Il sera également possible de bénéficier d’un remboursement concernant les frais de déplacements chez chaque patient alors qu’il était faible ou inexistant jusqu’à présent. Il sera également question d’offres avantageuses pour louer des véhicules et bénéficier d’options d’achat pour faciliter les déplacements professionnels.

Plusieurs revalorisations sont donc en marche pour permettre de montrer une reconnaissance du travail de chaque aide-soignant même si les changements ne seront pas drastiques, cela signe le début de nombreux changements positifs pour ce métier.

 

UNE SUPPRESSION DU CONCOURS POUR ATTIRER DE NOUVEAUX CANDIDATS

 

Ensuite, pour proposer de nouveaux postes il est important d’avoir des candidats ! Pour cela, il a été nécessaire de trouver des solutions pour attirer de nouveaux professionnels à venir comme la suppression du concours d’entrée à l’école d’aide-soignant comme cela a déjà été fait pour le concours d’infirmier.

Les filières vont être revaloriser tout en permettant de valider les acquis avec l’expérience professionnelle. Ces modifications vont être accompagnées d’une campagne de communication pour attirer de nouveaux candidats et profiter de la nouvelle formation qui se passera de 10 à 12 mois. L’enseignement va également se développer avec un repérage des fragilités, une prévention stricte sur la perte d’autonomie et le raisonnement en équipe. Ces changements vont ainsi permettre aux nouveaux professionnels de travailler efficacement avec des connaissances solides et pratiques.

La formation pour devenir aide-soignant va avoir une partie formation collective pour se centrer sur les besoins des personnes âgées durant une pratique de 3 semaines.

 

UNE AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL

 

Que ce soit lors de la formation renouvelée ou l’exercice du travail, les revalorisations touchent tous les niveaux pour offrir une qualité de vie professionnelle importante ! Ce métier va être accompagnée d’un plan de prévention concernant les risques professionnels à domicile et dans les établissements.

Des aides mettront également en avant les bonnes pratiques organisationnelles  pour les encourager et diffuser tout le positif autour de ce métier. Il y aura également une mise en place pratique permettant d’accueillir les professionnels débutants pour les aider à se lancer dans ce premier contact avec le métier.

Les modifications vont se faire à différents niveaux pour vous permettre de profiter d’avantages constants, que vous soyez en formation, en début de carrière ou en activité comme aide-soignant depuis plusieurs années. Alors n’attendez plus pour profiter des revalorisations du métier d’aide-soignant !

 

À découvrir aussi : La boîte à outils de l’aide à domicile

ce-qu-il-faut-savoir-sur-la-revalorisation-du-mtier-d-aide-soignante