Les cahiers de vacances semblent être une tradition à transmettre de génération en génération, en France. Ces activités parascolaires pour les enfants les suivent comme une ombre en été. La pratique perdure bien qu’aucun écolier ne l’ait vraiment apprécié. Alors, les cahiers de vacances en valent-ils toujours la peine ? Bonne lecture.

 

À quoi servent les cahiers de vacances ?

Lors de la dernière sonnerie qui annonce l’été, les enfants n’ont qu’une seule idée en tête : oublier l’école et s’amuser. Pourtant, les parents ont déjà préparé les corvées qui vont les suivre partout, même à la plage. Comme ils l’expliquent, les livres de vacances seraient un moyen efficace pour mieux préparer les enfants pour la classe suivante.

Il existe différents types de cahiers de vacances, pour tous les âges, avec des exercices à réaliser tous les jours. Ce sont des révisions en vue de maintenir un cerveau frais pour que les enfants n’oublient pas ce qu’ils ont étudié durant l’année scolaire. Toutes les matières répondent présentes dans les cahiers de vacances comme le français, les mathématiques, ou encore l’histoire.

 

De mauvais souvenirs

Tous les parents, qui étaient jadis des enfants, se rappellent encore la misère à devoir travailler durant les vacances. Chaque famille établit son emploi du temps pour permettre aux jeunes de compléter la page journalière. Les parents s’improvisent enseignants en montagne, à la plage, à la campagne, et ce, même à l’autre bout du monde.

Bien que les enfants ne soient pas ravis de cette organisation militaire, la majorité d’entre eux impose le même rythme à leurs enfants, quand leur tour viendra. Pourtant, des institutrices et pédopsychologues soutiennent que les cahiers de vacances tels que nous les connaissons ne sont pas les meilleurs supports pédagogiques pour les enfants.

 

L’alternative aux cahiers de vacances ?

Toute activité requiert un temps de pause. C’est pour cette raison que les enfants ne doivent plus avoir d’exercices comme ceux de l’école pendant l’été. Si des révisions s’avèrent nécessaires, elles doivent se faire deux semaines avant la rentrée et non tout le long des vacances estivales. Par ailleurs, ces congés n’empêchent pas les enfants d’apprendre de nouvelles choses. Vous pouvez le faire grâce à des jeux ludiques en famille, ou des visites de musées.

Vous pouvez aussi utiliser une application mobile pour que les petits apprennent en s’amusant. Notre  application « Coco » contient des jeux éducatifs pour les enfants de 5 à 11 ans. Le programme permet une progression étape par étape et confère une variété d’activités afin de stimuler toutes les formes d’intelligence de votre enfant. Coco remplace efficacement les cahiers de vacances d’autant plus qu’il ne prend pas beaucoup de place.

 

 


[Total : 1   Moyenne : 5/5]
le-cahier-de-vacances-est-il-toujours-la-mode-dynseo