Vous avez réussi votre examen et vous êtes à présent une auxiliaire de vie professionnelle ? Il est important de vous investir dès le départ pour offrir un confort optimal à chaque personne prise en charge. Toutefois, les premiers jours ne sont pas toujours faciles car vous n’aurez pas une assurance optimale vous permettant de travailler convenablement.

Nous vous avons donc préparé un article pour vous donner quelques conseils pratiques en débutant. Cela vous permettra de retenir le plus important et de commencer vos premiers jours sereinement sans oublier une tâche incontournable. Alors n’attendez plus pour lire la suite et bien vous préparer à vos premières semaines !

VOTRE MISSION EN TANT QU’AUXILIAIRE DE VIE

 

Il est important de ne jamais oublier votre mission professionnelle. Vous aurez besoin de remplir les activités de vie quotidienne comme l’aide à la mobilité, à la toilette, à l’alimentation ou encore aux tâches ménagères. Mais il faudra également remplir les activités de vie sociale en accompagnant la personne dans les différentes activités de loisir.

Ces missions vont s’accompagner d’obligations en remplir que vous ne devez jamais oublier. En effet, il faudra dans un premier temps assurer les soins médicaux tout en veillant à une bientraitance optimale. Vous devrez également veiller à vous comporter correctement en respectant l’intimité de la personne assistée, ses opinions et croyances. Il ne faudra donc jamais laisser paraître le moins jugement de votre part, votre travail concerne l’accompagnement tout en gardant une distance au niveau de la vie privée.

Vous prendrez le temps de respecter les habitudes de vie de la personne tout en faisant preuve de discrétion. Et pour vous assurer de ne jamais oublier ces points importants, il faudra prendre le temps de vous rappeler à chaque instant que vous êtes là pour veiller au bien-être de votre patient en lui apportant tout le confort possible. Nous vous conseillons également de mettre en place dès le départ un sentiment de confiance entre le professionnel, le patient mais également la famille. De bons rapports vous aideront à faire votre travail facilement tout en assurant les conditions de sécurité sans résistance.

 

NE JAMAIS OUBLIER DE STIMULER L’AUTONOMIE DE LA PERSONNE AIDÉE

 

Lors de votre travail en tant qu’auxiliaire de vie, vous aurez besoin de penser à la sécurité de la personne aidée avant tout. Mais il sera primordial de penser également au bien-être de votre patient en prenant le temps de le stimuler. Cela permettra à la personne âge de préserver son autonomie le plus longtemps possible à travers différentes activités.

Il faudra donc prendre le temps d’organiser quelques activités physiques lors de votre visite pour maintenir la forme de la personne aidée tout en limitant sa perte d’autonomie comme la capacité de déplacement ou une perte de coordination.

Pour proposer des activités adaptées vous pouvez l’accompagner pour aller chercher le pain, aider à passer l’aspirateur ou cuisiner à deux. De nombreuses tâches dans la maison pourront vous permettre de stimuler la personne en effectuant une activité à deux durant environ 30 minutes tout en veillant à sa sécurité.

Il faudra toujours prendre le temps d’effectuer des tâches à deux pour vous assurer que la personne âgée ne risque rien, mais cela sera également un bon moyen de motiver la personne âgée en douceur en lui donnant envie de participer à des tâches dans la bonne humeur. Il est important de ne jamais forcer les choses car vous risqueriez de faire partir toute motivation.

Il est également possible de proposer des activités de groupe avec des personnes âgées si cela est possible, mais il faudra bien vous renseigner sur les possibilités avant toute démarche.

Un outil utile pour stimuler les seniors : Stim’Art Joe.

 

Joe est une application sur tablette et smartphone regroupant plus de 26 jeux ludiques et culturels. Chaque jeu fait travailler une fonction cognitive différente et grâce à l’onglet statistique, vous pouvez même suivre l’évolution du joueur et ainsi repérer ses fragilités.

 

 

LES PRÉCAUTIONS À NE PAS OUBLIER COMME AUXILIAIRE DE VIE

 

Lors de votre accompagnement de la personne âgée au quotidien, il ne faudra pas oublier certaines précautions avant d’entrainer le senior dans une stimulation physique. Il sera primordial de prévoir un temps de repos et ne jamais forcer la personne à se fatiguer. Il faut dans un premier temps stimuler la personne mais également sa motivation en veillant à garder une bonne humeur.

En cas de douleur ou de faiblesse, il ne faudra jamais continuer et plutôt prendre le temps de discuter à deux. Prenez toujours le temps d’écouter la personne âgée et de veiller à sa sécurité en lui permettant de s’hydrater et de se reposer !

 

 

les-conseils-pour-aider-une-auxiliaire-de-vie-qui-dbute-dynseo