LES GNOSIES VISUELLES

 

 

Cerveau Perception

Les gnosies visuelles

 

Les gnosies visuelles réfèrent à la capacité à percevoir un objet grâce à notre vision, de se le représenter et d’en saisir la signification.

 

Mélanie Chabloz du service de neuropsychologie et neuroréhabilitation, CHUV, Lausanne, Suisse nous en dit plus sur les gnosies visuelles. 

 

Qu’est-ce que les gnosies visuelles ?

Les gnosies visuelles sont tout simplement un terme qui définit la capacité de reconnaître les objets par l’intermédiaire de la vision.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il existe 2 grandes voies visuelles cérébrales :

  • La voie “QUOI ” , spécialisée dans l’identification visuelle des objets. Elle extrait les infos visuelles des stimuli et les traite dans le but de les reconnaître et de leur attribuer une signification.
  • La voie “” , qui permet de localiser les objets dans l’espace.

Lorsqu’il y a une lésion cérébrale d’une de ces 2 voies, cela peut engendrer des troubles qui vont toucher soit la reconnaissance des objets soit la localisation des objets.

Les troubles qui vont nous “intéresser”, car ils sont en rapport avec notre sujet, sont les troubles résultant d’une lésion de la voie “QUOI”; on appelle cela les agnosies visuelles.

 

Qu’est-ce qu’une angoisse visuelle ?

Les agnosies visuelles sont définies comme l’incapacité de reconnaître des personnes ou des objets lorsqu’ils sont présentés visuellement. Pour pouvoir conclure à une agnosie visuelle, il faut que la reconnaissance dans d’autres modalités soit préservée. Par exemple, dans la modalité tactile, c’est-à-dire en touchant l’objet, ou dans la modalité auditive, en entendant le bruit qu’il fait.

 

Il faut noter deux types d’agnosies visuelles ?

L’agnosie visuelle associative, qui est l’incapacité de reconnaître ce qu’on perçoit correctement ; la perception est correcte mais dépourvue de sens. Par exemple, on peut copier un dessin, mais on ne reconnaît pas ce que l’on copie.

L’agnosie visuelle perceptive, qui est l’incapacité de reconnaître à cause des déficits de perception, ce que l’on voit n’a plus aucun sens. Par exemple, on est incapable de copier un dessin.

 

Il ne faut donc pas négliger nos gnosies visuelles, mais comment les entretenir ?

De nos jours rien de plus simple ! Il existe des outils pour travailler son cerveau de manière ludique, Dynseo vous en donne l’opportunité, tout en vous amusant.

Le cerveau est comme un muscle, il faut l’entretenir et le travailler !

Nos jeux pour travailler les gnosies visuelles

Jeux Pedagogiques Ecole Primaire Coco Pense Et Coco Bouge
  • Memory
  • Puzzle Plus 
  • ColorMind
Jeux De Memoire Dynseo Edith Seniors Alzheimer Personnes Agees
  • Tour du Monde
  • Memory
  • Puzzle Plus
  • ColorMind
Joe Coach Cerebral Entrainement Cerebral Et Memoire
  • Tour du Monde
  • Memory
  • Puzzle Plus 
  • ColorMind
Cette interview de Mélanie Chabloz nous a aidés à entrer dans le sujet des gnosies visuelles.

Maintenant, on va voir le sujet plus en détails, voir comment reconnaître une agnosie visuelle, les causes et quoi faire si on est atteint de ces agnosies.

 

Comment reconnaître une agnosie visuelle ?

Une agnosie visuelle peut être un effet d’une maladie ou d’un traumatisme et elle peut avoir une sévérité variable. Quand vous êtes atteint d’agnosie visuelle, vous avez des difficultés à reconnaître les objets ou les personnes. Souvent, on peut associer ces troubles à des pertes de mémoire normales et on n’y fait pas attention. Il est par contre très important d’identifier une agnosie visuelle, parce qu’elle est le symptôme de quelque chose de plus grand. 

Si vous avez des difficultés à reconnaître les personnes ou les objets, il est important d’aller faire une visite chez le médecin pour faire les tests spécifiques et être pris en charge par des professionnels spécialisés. 

 

Les causes des agnosies visuelles 

En général, une agnosie visuelle est due à une lésion cérébrale. Une agnosie visuelle peut donc être due à un AVC, à un traumatisme crânien, à des troubles neurologiques (comme l’Alzheimer), à une tumeur cérébrale ou encore à un abcès cérébral. 

Dans toutes ces situations, l’agnosie visuelle peut être en comorbidité avec d’autres symptômes. La personne doit donc être prise en charge par une professionnel pour commencer un projet thérapeutique.

 

Que faire quand on a une agnosie visuelle ?

Le traitement de l’agnosie consiste à traiter la cause de l’agnosie même. Il est donc important de faire un examen médical pour définir la cause. Une fois trouvée la cause de l’agnosie, vous pouvez contacter un ergothérapeute, un orthophoniste ou encore un kinésithérapeute.

L’évolution d’une agnosie visuelle dépend de plusieurs facteurs comme la cause, la sévérité des symptômes et la condition générale de la personne. 

L’objectif de la thérapie est de donner des stratégies pour surmonter les difficultés de la vie quotidienne. Dans certains cas, il est possible aussi d’effectuer une rééducation pour récupérer en partie la fonction perdue. Dans ce cas, une intervention précoce peut faire la différence et permettre une évolution plus favorable.

JOE, votre coach cérébral

Joe App Adulte Application Entrainement Cerebral Coach Jeux Cerebraux Jeu Cognitif Logique Culture Memoire Fun Dynseo.jpg

En plus des séances avec les professionnels de santé, vous pouvez aussi continuer votre entraînement à la maison. Votre professionnel pourra vous conseiller des applications à utiliser. 

Par exemple, certains professionnels de santé conseillent l’application Joe.
Joe propose plus de 30 jeux pour faire travailler les fonctions cognitives telles que l’attention, la mémoire, le langage, la logique et les compétences visuelles. 

Chaque jeu a trois niveaux de difficulté pour permettre d’adapter le jeu à vos compétences et à vos besoins. En plus, vous pouvez suivre votre évolution dans le temps pour voir votre progression ou pour voir vos fonctions plus fragiles.

3 MOIS

  • Suivi des performances
  • Mises à jour mensuelles
  • Accompagnement client
  • Pas de renouvellement automatique

15 EUROS

1 AN

  • Suivi des performances
  • Mises à jour mensuelles
  • Accompagnement client
  • Pas de renouvellement automatique

50 EUROS

1 HEURE DE COACHING

  • 1 heure de coaching individuel
  • Recommandations, conseils et stratégies pratiques

40 EUROS

TABLETTE JOE 1 AN

  • Galaxy Tab A7 10.4 32 Go + étui
  • Abonnement JOE 1 an inclus
  • Une tablette classique
  • Une interface simplifiée

297 EUROS

Les autres types d’agnosies

 

Généralement les agnosies se manifestent sur un seul sens perceptif. Dans cet article on a analysé les agnosies visuelles donc quand la difficulté est aux niveaux des information visive. Il existe, par contre, d’autres types d’agnosies.

Un exemple est l’agnosie auditive. Dans ce cas, la personne peut avoir des difficultés à reconnaître des bruits de la vie quotidienne ou les musiques. Ou encore elle peut avoir des difficultés dans la compréhension du langage oral.

Un autre type d’agnosie est l’agnosie tactile. Dans ce cas, la personne peut avoir des difficultés à reconnaître des objets par palpation. Le trouble de reconnaissance peut être au niveau de la matière, du poids ou de la forme.

Il existe aussi la asomatognosie, qui est une agnosie rare. Cette situation est caractérisée par une perte de la reconnaissance d’une partie ou de la totalité de son corps. Il peut y avoir une difficulté à reconnaître le corps en général ou seulement les doigts. Dans ce cas on parle d’agnosie digitale.