fbpx

 

Cube harmonique

 

Le cube harmonique (CH) dans sa version initiale papier, conçu et élaboré des 1992 par R. Forestier est modernisé (CH2) avec l’aide d’A. Miezelyte-Lopez  et G. Maurin pour les applications thérapeutiques et pédagogiques et de A. Thésée et J. Richer pour la réalisation technique.

L’Art est le support de l’outil d’auto-évaluation Cube Harmonique 2. La forme cubique est un repère et non un objectif. Il s’agit ici de mettre l’objectivité d’une évaluation au service de la subjectivité d’une personne. La science de référence est l’épistémologie artistique.

Il fait un état de l’expression émotionnelle d’une personne. Il donne des repères des capacités à exprimer :

  • son ressenti esthétique (Le BEAU ou B1 -ciblé sur le goût), 
  • *son appréciation et son analyse de l’aspect technique (BIEN FAIT ou B2- ciblé sur le style) 
  • son expression du plaisir, de l’intérêt de l’envie au contact de la production et/ou en action artistique (BON ou B3- ciblé sur l’engagement). 

L’expression, la communication, la relation et l’état existentiel sont concernés. Il peut être utilisé comme indicateur pour un bilan ou comme un processeur expressif.

Le CH2 répond à un usage personnel, éducatif ou thérapeutique. C’est une application ludique et facile à exploiter. Chaque exercice peut être exploité séparément.

L’outil permet de :

  • Créer un dossier de la personne avec une partie confidentielle pour un professionnel.

 

  • Réaliser 2 types d’exercices avec des passations : contemplatives (bibliothèques prédéfinies : images, musiques, vidéos) ou actives (bibliothèque des photographies des productions personnelles réalisées ou d’images/objets apportés).

EX 1. : a pour but de faire un état initial des capacités expressives d’une personne

Ex 2 :  a pour but la capacité de prendre une décision et d’exprimer un choix (images) .

  • Paramétrer les passations afin de les rendre réalisables auprès de divers publics suivant leurs capacités mentales, physiques et sociales. Différentes modalités de paramétrage et de choix de techniques artistiques sont proposées. Chaque « B » offre plusieurs questions que le praticien adapte à son public  en regard de ses objectifs.

 

  • Considérer la qualité du moment (QM). Elle est un regard du patient sur son état général. Une corrélation avec la vie quotidienne peut être établie ; elle est une éventuelle transition entre la spécificité du soin entrepris et  l’équipe pluri/transdisciplinaire.
  • Exploiter des données dans des graphiques analytiques de façon immédiate. Des histogrammes révèlent particulièrement les tendances personnelles, alors que les courbes se référent plus au déroulé temporel des passations. Une analyse détaillée des composants des paramètres permet d’affiner l’expressivité de la personne.

 

  • Etablir des stratégies adaptées aux objectifs. Les données sont susceptibles d’une mise en œuvre sanitaire par une stratégie thérapeutique personnalisée. Pour le beau (B1) sont impliqués l’affirmation et la sensibilité de la personne, pour le Bien (B2) sont impliqués la confiance et les capacités motrices, pour le Bon (B3) sont impliqués la considération l’élan existentiel et la tonicité.

Rapporté aux observations pluridisciplinaires, complété par le regard de la personne sur son état général (QM), le CH2 est un complément intéressant pour déterminer des indications et des stratégies thérapeutiques ou des activités et exercices éducatifs personnalisés.

 

Téléchargez l’application Cube Harmonique

 

Cube harmonique

 

outil-d-039-art-thrapie