5/5 - (42 votes)

Les fonctions cognitives : la mémoire

 

La mémoire est une fonction cognitive primordiale pour notre vie. Elle nous permet d’enregistrer les informations, de les conserver et de les « utiliser » quand on en a besoin. La mémoire est à la base de notre personnalité puisqu’elle recueille nos connaissances, nos souvenirs, nos expériences et nos pensées. C’est grâce à la mémoire que l’on peut se projeter dans le futur, parce qu’on a des expériences passées.

tableaux resumé_articles memoire cognitive edith

Types de mémoire

 

La mémoire se compose de 5 types de mémoires différents interconnectés.

  • la mémoire de travail : c’est une mémoire à court terme qui permet d’enregistrer une information et de la manipuler dans notre cerveau.
  • la mémoire sémantique et la mémoire épisodique : sont deux types de mémoires à long terme qui permettent de conserver les informations et les connaissances qu’on obtient chaque jour.
  • la mémoire procédurale : c’est une mémoire à long terme qui nous permet d’automatiser certains séquences d’action
  • la mémoire perceptive : c’est une mémoire à long terme qui nous permet de conserver des sensations et des émotions liées à des stimuli sensoriels.

 

Le cerveau et la mémoire

Différents réseaux neuronaux sont impliqués dans de multiples formes de mémorisation. Chacun des systèmes de mémoire que l’on vient de voir implique des réseaux neuronaux différents. Grâce à la technologie de l’imagerie, on connaît aujourd’hui quelles zones du cerveau sont impliquées dans le processus de mémorisation.

  • La mémoire sémantique fait travailler principalement le lobe pariétal et temporal.
  • Pour la mémoire épisodique, l’hippocampe et le lobe frontal ont un rôle important.
  • Pour la mémoire procédurale sont les réseaux neuronaux sous-corticaux et au niveau du cervelet qui ont un rôle important.
  • La mémoire perceptive utilise principalement les régions corticales, à proximité des aires sensorielles.
cerveau-mémoire-systeme-neuronal-entrainementcerebral

Le processus de mémorisation est possible grâce à la plasticité synaptique. Pendant les activités de la vie quotidienne, on utilise plusieurs systèmes de mémoire en même temps. On doit donc récupérer les informations de différentes aires du cerveau. Ces connexions internes sont en continuel changement puisqu’elles s’adaptent aux nouvelles informations et à la situation.

Selon l’importance des informations et le niveau du consolidation des connexions, l’information est stockée ou non dans la mémoire à long terme.

Avec l’âge, la plasticité des synapses diminue, et les connexions deviennent moins durables dans les temps. C’est pour cette raison qu’il est plus difficile de retenir des informations pour les seniors.

 

La mémoire dans la vie quotidienne

Notre vie quotidienne repose beaucoup sur nos capacités de mémoire. Pour organiser la journée, on doit se rappeler de toutes les tâches à faire ou des choses dont on a besoin pour sortir. Une fois hors de chez nous, on doit se souvenir du trajet pour aller d’un point A à un point B. On doit aussi reconnaître les personnes que l’on croise, ou encore reconnaître les stimuli externes.

La mémoire nous sert vraiment toute la journée, et ce même pour les plus petits détails. Par exemple, se souvenir qu’il ne faut pas traverser la route quand le feu est rouge.

Tous nos gestes, nos activités et nos relations sont possibles grâce à nos compétences de mémorisation. Quand il y a des troubles liés à la mémoire, ceux-ci vont influencer la vie quotidienne de la personne. Les symptômes peuvent être au niveau de l’organisation et des relations sociales.

Pour cette raison, il est important de maintenir son cerveau actif. 

 

Les troubles liés à la mémoire

Il existe plusieurs troubles liés à la mémoire. Chaque trouble ou chaque maladie atteint une zone différente du cerveau, donc elle se manifeste avec des symptômes différents. Quand une personne commence à souffrir de troubles de la mémoire, elle doit consulter un médecin, afin de découvrir la cause de ces difficultés.

  • Alzheimer : maladie neurodégénérative caractérisée par une perte progressive de la mémoire et des autres fonctions cognitives.
  • Traumatisme physique entraînant des lésions cérébrales : accident physique qui cause une blessure aux tissus cérébraux. Comme conséquence, il y a une dégradation dans les fonctions cognitives traitées par les zones du cerveau atteintes.
  • AVC : Accident vasculaire cérébral caractérisé par une dégradation cognitive. Il peut se manifester avec des symptômes au niveau du langage, de l’organisation ou encore de la mémoire.
  • Tumeur du cerveau : croissance cellulaire dans le cerveau. Selon la zone où elle est située, elle peut donner des difficultés dans différentes fonctions cognitives.
AVC page de garde fiche technique
Alzheimer page de garde fiche technique

Il y a aussi des situations où la perte de mémoire est temporaire, et la personne peut récupérer ses souvenirs.

  • État de stress post-traumatique : quand une personne vit un traumatisme, elle a des émotions négatives très fortes. Cette charge émotionnelle peut l’empêcher de se souvenir de l’événement, partiellement ou dans sa totalité. Dans ce cas, la perte de mémoire est due à un mécanisme de défense que notre cerveau met en place.
  • Dépression : la dépression est une maladie psychique caractérisée par des troubles de l’humeur. Elle peut influencer aussi les fonctions cognitives et la vie quotidienne de la personne.
  • Effets indésirables des médicaments : certains médicaments ont, parmi d’autres effets indésirables, un engourdissement cognitif. Celui-ci peut se manifester par des difficultés d’attention, d’organisation ou de mémoire.

 

Comment lutter contre les troubles de la mémoire

La capacité d’adaptation et de rééducation dans le cas d’une lésion cérébrale est différente pour chaque personne. Cette différence dépend de plusieurs facteurs. Le premier est la sévérité de la lésion et des symptômes dus à cette lésion. Il y a aussi des facteurs plus personnels, comme la résilience et la réserve cognitive de la personne.

La résilience est la capacité de faire face aux événements troublants de la vie. Suite à un traumatisme, une maladie ou une lésion, la personne doit trouver la force de commencer un parcours thérapeutique, reconnaître ses difficultés et chercher des solutions.

 

Edith, votre coach de mémoire

tableau-Edith-mémoire-jeux-cognitifs-entrainementcerebrale-mémoiredetravail-mémoiresémantique-mémoireimmediate

Edith est une application avec plus de 30 jeux pour stimuler les fonctions cognitives. Chaque jeu à 3 niveaux de difficulté, ce qui permet d’adapter l’activité selon les compétences et les difficultés de la personne.

Avec Edith, il n’y a pas de mise en échec, vous pouvez donc améliorer vos fonctions cognitives en vous amusant et sans frustration.

Parmi les fonctions cognitives travaillées, il y a la mémoire. Grâce à la variété de jeu, vous pouvez stimuler tout type de mémoire.

Jumelles

Mémorisez la position des cartes et retrouvez les pairs. Vous pouvez stimuler la b>mémoire immédiate et la mémoire visuelle. Le jeu se déroule comme le classique memory. Vous pouvez également jouer à deux, chacun à son tour, pour jouer avec vos amis ou votre famille.

Dans ce jeu, vous stimulez aussi la mémoire de travail puisque vous devez garder dans votre mémoire la position des cartes, ajouter des informations à chaque tour et les comparer avec les informations que vous avez déjà.

jumelles-tablette-edith-application-entrainementcerebral-seniors-azheimer

Calculus

 

Résolvez les calculs mathématiques. Faire des opérations mathématiques est un exercice parfait pour améliorer sa mémoire du travail. Vous devez en effet manipuler les chiffres dans votre tête pour trouver la solution. Choisissez la modalité “réponse libre” pour augmenter la difficulté du jeu.

calculus-tablette-edith-jeux-entrainementcerebral-fonctionscognitives-seniors-application

Une Carte Une Date

 

Mettez dans l’ordre les événements historiques. Vous pouvez stimuler la mémoire sémantique et épisodique. Les événements peuvent être liés au passé, mais aussi à la vie de la personne, aux personnages de son époque par exemple. Une Carte Une Date est un jeu culturel donc vous pouvez travailler votre mémoire et votre culture générale en même temps.

unecarteunedate-tablette-edith-application-entrainementcerebral-seniors-azheimer

Oreille Musicale

Reconnaissez les sons, les animaux, les instruments ou les chansons. Vous pouvez choisir la modalité de jeu que vous préférez ou selon vos besoins. Dans les 3 modalités, vous stimulez principalement la mémoire sémantique puisque vous devez vous rappeler de la signification du son.

Dans le mode “Quiz musical”, vous stimulez aussi la mémoire perceptive puisque certaines chansons peuvent vous rappeler un moment précis de votre vie lié à un stimulus sonore et vous rappeler une émotion du passé.

oreillemusicale-tablette-edith-application-entrainementcerebral-seniors-azheimer

3 MOIS

  • Suivi des performances par Edith
  • Mises à jour mensuelles
  • Accompagnement client
  • Pas de renouvellement automatique

15 EUROS 

1 AN

  • Suivi des performances par Edith
  • Mises à jour mensuelles
  • Accompagnement client
  • Pas de renouvellement automatique

50 EUROS 

TABLETTE EDITH 1 AN

  • Galaxy Tab A7 10.4 32 Go + étui
  • Abonnement Edith 1 an inclus
  • Une tablette classique
  • Une interface simplifiée
  •  

297 EUROS