L’AVC ou l’accident vasculaire cérébral est une maladie très fréquente qui touche des milliers de personnes chaque année et qui peut laisser des séquelles sur l’état neurologique de la personne ou même entraîner la mort. Les personnes qui ont survécu à un AVC suivent souvent des rééducations pour se rétablir.

 

QU’EST-CE QU’UN AVC ?

Pour être bien fonctionnel, notre cerveau a besoin d’oxygène mais aussi des nutriments qui sont transportés par le sang. L’acheminement du sang est effectué par l’intermédiaire des artères carotides internes. Il existe deux types d’accidents vasculaires cérébraux.

  • AVC ischémique

Dans l’AVC ischémique se manifeste par la bouchure d’une petite artère cérébrale par une thrombose (caillot de sang). Cette dernière se forme au niveau du cœur ou suite à l’agglutination des cellules sanguines autour de la plaque de cholestérol. De ce fait, la partie du cerveau qui n’est pas irriguée ne reçoit pas d’oxygène : il va y avoir une nécrose.

  • AVC hémorragique

L’AVC hémorragique est dû à une rupture d’une artère inter-crânienne. Cela est dû par l’âge, les problèmes de pression artérielle, le tabac, le diabète … Suite à cette rupture, il va y avoir une formation de l’hématome intracérébral. En outre, la rupture pourrait aussi être causée par une anévrisme. Il y a une malformation de la paroi d’altère qui va la fragiliser.

COMMENT PEUT-ON TRAITER UN AVC ?

Le traitement d’un AVC varie selon son origine.

  • AVC ischémique

L’AVC ischémique est provoqué par la formation d’un caillot dans le sang. Pour le guérir, on utilise un micro cathéter pour extraire le caillot. L’opération est effectuée à la main et on l’appelle thrombectomie. Par ailleurs, il y a aussi la thrombolyse intraveineuse. Cette méthode consiste à injecter dans la veine une substance qui va dissoudre le caillot. Cette dernière présente moins de danger et augmente le taux de survie du patient.

  • AVC lié à une hémorragie

Pour traiter ce type d’AVC, il faut bien contrôler la pression artérielle pour ne pas endommager le cerveau.  Quand cela est fait, on peut faire une chirurgie pour enlever l’hématome.

  • AVC provoqué par un anévrisme

Dans le cas d’un anévrisme, les médecins-chirurgiens pratiquent une embolisation. Les chirurgiens vont boucher l’artère cérébrale infectée en passant par l’artère fémorale. Par ailleurs, il existe une autre procédé qui consiste à opérer au niveau du crâne pour séparer l’artère du reste de la circulation.

POURQUOI LA RÉÉDUCATION EST-ELLE NÉCESSAIRE APRÈS UN AVC ?

 

La rééducation consiste à appliquer des méthodes thérapeutiques à l’aide des instruments spécifiques afin d’améliorer la santé et l’état du malade. En effet, la rééducation est indispensable pour rétablir le malade.

  • Pour récupérer les fonctions perdues

L’AVC cause des dégâts majeurs sur le système nerveux du patient notamment la destruction des neurones.  Pour pouvoir compenser ces pertes, le patient doit faire des exercices de rééducation pour stimuler à nouveau le cerveau. Cela va contribuer à la réorganisation des restes de réseaux neuronaux pour remplacer les neurones perdus. En effet, pour acquérir une récupération fonctionnelle du cerveau, on donne des exercices spécifiques qui se répètent au patient pendant une durée variable selon le cas.

  • Pour prévenir les complications

Comme complication, on peut citer la paralysie générale, la spasticité qui va évoluer pour rétracter des muscles, les douleurs musculaires ou à des problèmes des articulations, mais aussi des difficultés à effectuer les mouvements des membres. En effet, dès que l’état du malade est apte à suivre des programmes de rééducation, il doit impérativement s’y appliquer pour son bien-être.

 QUI SONT LES RÉÉDUCATEURS ?

Les rééducateurs prennent la relève des chirurgiens. Ils varient selon le type de séquelles.

  • Les kinésithérapeutes

Ils effectuent la rééducation des personnes atteintes d’un AVC par le mouvement. Les patients doivent faire des exercices pour traiter les articulations, les muscles les problèmes d’équilibre et de paralysie par des mouvements actifs. L’application Bille qui roule peut vous permettre de réaliser des exercices à domicile depuis votre tablette.

 

  • Les orthophonistes

Les personnes qui ont des problèmes liés à la communication doivent consulter les orthophonistes. L’application Stim’Art JOE pourra également vous accompagner à domicile sur votre smartphone ou tablette.

 

 

  • Les ergothérapeutes

Ces rééducateurs traitent les patients en utilisant le travail manuel. Ils traitent surtout les personnes qui ont un problème de concentration ou un problème lié au comportement et à l’état psychique.

On peut dire que la rééducation après un AVC est nécessaire pour pérenniser les résultats.

 

La rééducation après un AVC est-elle requise ou faut-il pérenniser les résultats ?
Étiqueté avec :                    
la-rducation-aprs-un-avc-est-elle-requise-ou-faut-il-prenniser-les-rsultats-dynseo
 

Jouez pour avoir un cadeau

Entrez votre adresse e-mail pour lancer le jeu

Choisissez un cadeau pour voir ce que vous avez gagné

Félicitations !!!

Vous avez gagné un code promo de 10€ pour l'application La Bille qui Roule.

 

Code : GAMES2242

 

Oops !!!

Ce n'est pas votre jour de chance ! La prochaine fois, vous gagnerez !

Il y a eu une erreur lors de l'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

* By giving your email address you agree with our terms and conditions.