Les personnes touchées par cette maladie deviennent de plus en plus nombreuses. On peut mieux suivre les malades quand la maladie est découverte tôt. Les signes observés chez les malades sont pluriels et évolutifs. Découvrez l’impact de l’éducation sur les symptômes de la maladie d’Alzheimer.

 

Zoom sur la maladie d’Alzheimer et ses symptômes

 

La maladie d’Alzheimer est une maladie qui se manifeste surtout chez les individus après 60 ans. Cette maladie se manifeste par différents troubles. Tout d’abord, les troubles au niveau de la mémoire. En plus de ces signes, on distingue les troubles du comportement. Ils se manifestent par de l’agressivité ou des sauts d’humeur. Vous remarquez également qu’un malade d’Alzheimer aura des difficultés à se concentrer ou à perdre ses repères. On a d’autre part des difficultés à communiquer ou à reconnaître certaines connaissances. La maladie d’Alzheimer est diagnostiquée par le médecin à la suite de la constatation de ces symptômes. La bonne nouvelle est que certains éléments peuvent aider à retarder les signes précurseurs de la maladie d’Alzheimer.

 

Éducation et Alzheimer : quel est le lien ?

 

L’éducation retarderait les symptômes de la maladie d’Alzheimer d’après certaines études réalisées dans des universités de références. Il s’agit par exemple d’une étude menée par des chercheurs à l’Université de Cambridge. Selon cette étude, on peut affirmer qu’il existe un lien entre l’éducation et l’Alzheimer. Vous avez la possibilité de lire cette étude dans l’une des parutions du « British Medical Journal ». Les esprits actifs peuvent donc retarder les symptômes de l’Alzheimer. On peut dire que l’éducation est un excellent moyen de se protéger de l’Alzheimer. Par ailleurs, une autre étude publiée dans « Neurology » a aussi mis en évidence la bonne influence de l’éducation sur la santé du cerveau des seniors atteints d’Alzheimer.

De ce fait, il convient de trouver des activités capables de stimuler le cerveau afin de retarder les symptômes d’Alzheimer. On doit surtout faire des progrès en matière d’éducation. Cependant, l’éducation n’est pas le seul élément qui retarde l’apparition des symptômes de l’Alzheimer. On distingue d’autres manières de retarder les signes annonciateurs de la maladie.

 

D’autres façons de retarder les symptômes de l’Alzheimer

 

Plusieurs éléments peuvent aider les personnes susceptibles de faire la maladie d’Alzheimer à freiner les symptômes. On a les activités artistiques comme chanter ou faire de la lecture. Pourquoi ne pas s’inscrire à des séances ou des ateliers de chant ? La lecture quotidienne est un bon moyen de passer le temps. Elle devient thérapeutique dans la mesure où cela agit sur les signes.

 

Un autre moyen de retarder l’apparition des symptômes d’agir sur les facteurs de risques cardiovasculaires. Bien nourrir son cerveau par la consommation de légumes verts, noix, volaille, etc. Sans oublier une excellente hygiène de vie dans l’intention de retarder la démence. Il faut réduire sa consommation de boissons alcoolisées et supprimer le tabac. L’activité physique fait du bien à l’organisme à tous les âges. Faire des séances modérées d’exercices dans la semaine. Privilégiez par ailleurs les activités cognitives comme par exemple avec l’application Joe ! Boostez votre cerveau avec +30 jeux ludiques et culturels. Une manière simple et amusante d’entraîner votre cerveau.