4.9/5 - (39 votes)

Qu’est-ce que la réalité augmentée ?

 

La réalité augmentée (RA) est une technologie qui permet de superposer des éléments virtuels (tels que des images, des vidéos, des sons, des graphiques, des textes, etc.) à notre perception du monde réel, en temps réel et en 3D. Elle se différencie de la réalité virtuelle qui crée un environnement complètement artificiel, souvent à l’aide d’un casque immersif.

La réalité augmentée est généralement réalisée à l’aide d’un dispositif électronique (smartphone, tablette, casque de réalité augmentée, etc.) qui est équipé d’un ensemble de capteurs (caméras, micros, GPS, accéléromètres, etc.) et d’un écran. Les capteurs du dispositif permettent de suivre la position et les mouvements de l’utilisateur, tandis que l’écran affiche les éléments virtuels superposés à la réalité.

La réalité augmentée est utilisée dans de nombreux domaines, tels que l’industrie, la publicité, le commerce, la santé, l’éducation, l’art, le divertissement, etc. Elle permet d’enrichir et de transformer notre perception du monde réel en y ajoutant des informations supplémentaires, des effets visuels ou sonores, des interactions, des animations, etc.

 

Réalité augmentée et handicap cognitif

 

Les bienfaits de la réalité augmentée dans le domaine du handicap

 

La réalité augmentée est une technologie qui permet de superposer des éléments virtuels sur le monde réel. Elle peut être utilisée dans de nombreux domaines, y compris celui du handicap, pour améliorer la qualité de vie des personnes concernées.

La réalité augmentée peut être utilisée dans le domaine du handicap de différentes manières, telles que :

  1. Amélioration de la communication : la réalité augmentée peut être utilisée pour traduire la langue des signes en temps réel. Cela permet aux personnes sourdes et malentendantes de communiquer plus facilement avec les autres.
  2. Amélioration de la mobilité : la réalité augmentée peut être utilisée pour aider les personnes ayant des problèmes de mobilité à naviguer dans leur environnement. Par exemple, elle peut être utilisée pour indiquer les obstacles à éviter ou pour guider les personnes dans les lieux publics.
  3. Amélioration de la formation : la réalité augmentée peut être utilisée pour fournir une formation plus efficace aux personnes handicapées. Par exemple, elle peut être utilisée pour simuler des situations de la vie quotidienne, telles que la gestion de l’argent ou la préparation des repas.
  4. Amélioration de l’accès à l’information : la réalité augmentée peut être utilisée pour fournir des informations supplémentaires sur les objets ou les lieux en temps réel. Cela peut aider les personnes aveugles ou malvoyantes à comprendre leur environnement.
  5. Amélioration de l’interaction sociale : la réalité augmentée peut être utilisée pour aider les personnes ayant des troubles du spectre autistique à mieux comprendre les émotions et les expressions faciales des autres. Elle peut également être utilisée pour créer des jeux interactifs qui favorisent l’interaction sociale.

Nous allons juste après voir des exemples concrets de solutions pouvant être utilisées avec une personne en situation de handicap cognitif.

 

Réalité augmentée et autisme

 

Il existe plusieurs exemples de casques de réalité augmentée qui ont été utilisés pour aider les personnes atteintes de troubles du spectre autistique. En voici quelques-uns :

  1. Le casque DAQRI Smart Helmet : ce casque est équipé d’un écran de réalité augmentée et peut être utilisé pour aider les personnes autistes à comprendre leur environnement. Par exemple, il peut être utilisé pour afficher des instructions étape par étape pour effectuer des tâches quotidiennes, telles que se brosser les dents.
  2. Le casque Microsoft HoloLens : ce casque est également équipé d’un écran de réalité augmentée et peut être utilisé pour fournir une formation sociale aux personnes atteintes de troubles du spectre autistique. Par exemple, il peut être utilisé pour simuler des situations sociales et aider les personnes à apprendre à interagir avec les autres.
  3. Le casque Magic Leap One : ce casque de réalité augmentée peut être utilisé pour créer des environnements virtuels qui sont plus prévisibles et moins stressants pour les personnes atteintes de troubles du spectre autistique. Par exemple, il peut être utilisé pour simuler des situations sociales, telles que des fêtes ou des rassemblements, afin d’aider les personnes à se préparer à ces situations dans un environnement sûr et contrôlé.
  4. Le casque Vuzix Blade : ce casque peut être utilisé pour fournir des instructions visuelles pour les tâches quotidiennes, telles que l’habillage ou la préparation des repas. Il peut également être utilisé pour aider les personnes atteintes de troubles du spectre autistique à mieux comprendre les expressions faciales et les émotions des autres.

Ces exemples montrent comment la réalité augmentée peut être utilisée pour aider les personnes atteintes de troubles du spectre autistique à mieux comprendre leur environnement et à interagir avec les autres de manière plus efficace. Cependant, il est important de noter que chaque personne est unique et que les approches doivent être adaptées aux besoins individuels.

L’autisme est un trouble du développement. Il est donc important de pouvoir accompagner une personne avec autisme dans tous les aspects de sa vie. Le diagnostic d’autisme est souvent fait dans l’enfance, aussi si c’est possible de découvrir l’autisme seulement quand la personne est déjà adulte. Dans tous les cas, il est important d’accompagner la personne depuis le début pour l’accompagner dans son développement.

Réalité augmentée et TDAH

 

l existe également des exemples de casques de réalité augmentée qui ont été utilisés pour aider les personnes atteintes de trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). En voici quelques-uns :

  1. Le casque Brain Power : ce casque utilise la réalité augmentée pour aider les enfants atteints de TDAH à se concentrer sur les tâches qu’ils doivent accomplir. Il peut afficher des images ou des vidéos pour aider à maintenir leur attention sur une tâche particulière.
  2. Le casque Reveal : ce casque utilise également la réalité augmentée pour aider les enfants atteints de TDAH à se concentrer. Il peut être utilisé pour afficher des images ou des vidéos qui aident à stimuler la motivation et la concentration.
  3. Le casque Samsung Gear VR : ce casque de réalité virtuelle peut être utilisé pour créer un environnement calme et relaxant qui aide les enfants atteints de TDAH à se concentrer. Il peut également être utilisé pour fournir une stimulation visuelle et auditive qui aide à maintenir l’attention.
  4. Le casque Oculus Quest : ce casque de réalité virtuelle peut également être utilisé pour aider les personnes atteintes de TDAH à se concentrer. Il peut être utilisé pour créer des environnements de réalité virtuelle qui aident à stimuler la concentration et la motivation.

Ainsi nous voyons les bénéfices de la réalité augmentée peut être utilisée pour aider les personnes atteintes de TDAH à se concentrer et à rester motivées. Cependant la réalité augmentée ne doit pas être considérée comme une solution miracle pour le TDAH et doit être utilisée en combinaison avec d’autres traitements et thérapies.

En effet, pour une personne atteinte de TDAH, il est important de faire des activités de stimulation cognitive différentes. La réalité augmentée peut être utile, mais il doit aussi faire des activités différentes pour consolider les informations acquises dans les différents contextes de vie. Il est important d’accompagner un enfant ou une personne TDAH, dans son développement, que vous soyez les parents, les professeurs, les professionnels de santé ou des amis proches.

Réalité augmentée et trisomie

 

Il existe également des exemples de casques de réalité augmentée qui ont été utilisés pour aider les personnes atteintes de trisomie 21 (syndrome de Down) à améliorer leurs capacités d’apprentissage et leur qualité de vie. En voici quelques-uns :

  1. Le casque OrCam MyEye : ce casque de réalité augmentée utilise une caméra et un haut-parleur pour aider les personnes atteintes de trisomie 21 à lire des textes, à reconnaître des visages et à identifier des objets. Il peut également être utilisé pour aider à améliorer les compétences en lecture et en écriture.
  2. Le casque Intel RealSense : ce casque de réalité augmentée peut être utilisé pour aider les personnes atteintes de trisomie 21 à apprendre de nouvelles compétences, telles que la résolution de problèmes et la coordination. Il peut également être utilisé pour aider à améliorer la mémoire à court terme et les compétences linguistiques.
  3. Le casque HoloLens de Microsoft : ce casque de réalité augmentée peut être utilisé pour aider les personnes atteintes de trisomie 21 à améliorer leur coordination, leur motricité fine et leur perception spatiale. Il peut également être utilisé pour améliorer les compétences sociales en créant des environnements de réalité augmentée qui simulent des situations sociales.
  4. Le casque Vuzix Blade : ce casque peut être utilisé pour aider les personnes atteintes de trisomie 21 à naviguer dans leur environnement et à se déplacer de manière autonome. Il peut également être utilisé pour améliorer les compétences en lecture et en écriture.

Ces exemples montrent comment la réalité augmentée peut être utilisée pour aider les personnes atteintes de trisomie 21 à améliorer leurs compétences et leur qualité de vie.

Un enfant ou une personne atteint de Trisomie 21 aura un développement différent. Elle peut avoir des troubles cognitifs plus ou moins sévères, des difficultés de motricité ou encore de perception. Il est donc important de savoir stimuler les fonctions cognitives en suivant le rythme de l’enfant et d’utiliser des activités amusantes. La technologie peut en effet aider beaucoup les personnes atteintes de Trisomie 21.

Mais la réalité augmentée ce n’est pas que des casques de réalité augmentée. Il existe désormais de nombreuses applications de réalité augmentée. Par exemple dans le domaine de la santé, la réalité augmentée est utilisée pour simuler des interventions chirurgicales et pour aider les patients à mieux comprendre leurs conditions médicales. Par exemple, l’application EyeDecide permet aux patients de visualiser les effets de différentes conditions oculaires sur leur vision. Dans le domaine de l’éducation, la réalité augmentée est utilisée dans l’éducation pour créer des expériences d’apprentissage plus interactives et plus engageantes. Par exemple, l’application Anatomy 4D permet aux étudiants de visualiser des modèles en 3D du corps humain avec des explications en temps réel. Ou encore dans la publicité, les marques utilisent la réalité augmentée pour créer des publicités plus créatives et plus engageantes. Par exemple, IKEA permet aux clients de visualiser des meubles dans leur propre maison à l’aide de l’application IKEA Place.

 

La réalité augmentée dans le domaine de la rééducation cognitive

 

La réalité augmentée peut être utilisée dans le domaine de la rééducation cognitive pour offrir des exercices interactifs, ludiques et personnalisés pour les patients. Voici quelques exemples d’applications de réalité augmentée dans ce domaine :

  1. ARCog : ARCog est une application de réalité augmentée conçue pour aider les patients atteints de troubles cognitifs tels que la maladie d’Alzheimer, la démence ou les accidents vasculaires cérébraux. L’application offre des exercices pour améliorer la mémoire, l’orientation spatiale, la planification et la résolution de problèmes.
  2. RehaCom : RehaCom est un logiciel de rééducation cognitive qui utilise la réalité virtuelle et la réalité augmentée pour offrir des exercices de stimulation cognitive pour les patients atteints de troubles cognitifs. Les exercices incluent des jeux de mémoire, des exercices d’attention, des simulations de conduite, etc.
  3. CogniPlus : CogniPlus est un logiciel de rééducation cognitive qui utilise la réalité augmentée pour offrir des exercices de rééducation cognitive pour les patients atteints de troubles cognitifs. Les exercices incluent des tâches de mémoire, des exercices d’attention, des simulations de conduite, etc.
  4. Neuro VR : Neuro VR est une application de réalité virtuelle qui utilise la réalité augmentée pour offrir des exercices de rééducation cognitive pour les patients atteints de troubles cognitifs tels que la maladie d’Alzheimer, la démence ou les accidents vasculaires cérébraux. Les exercices incluent des tâches de mémoire, des exercices d’attention, des simulations de conduite, etc.

Ces exemples montrent comment la réalité augmentée peut être utilisée pour offrir des exercices de rééducation cognitive interactifs, personnalisés et amusants pour les patients atteints de troubles cognitifs. Les applications de réalité augmentée peuvent aider les patients à améliorer leurs compétences cognitives, à renforcer leur confiance en eux et à améliorer leur qualité de vie globale.

 

Le projet C-PLAY

C-PLAY est un projet développé pour créer un outil pour les enfants ou les personnes en situation de handicap moteur ou cognitif. Grâce à l’application sur tablette ou téléphone la personne peut voir des structures des cubes, qu’elle doit reproduire avec des vrais cubes physiques. Une fois réalisée la structure, la personne peut reprendre la tablette et scanner sa structure pour la valider. La tablette donne des feedbacks positifs ou négatifs pour aider la personne à se corriger en cas d’erreur et pour la motiver en cas de succès. 

L’application est pensée pour les enfants, les adolescents ou les jeunes adultes en situation de handicap (troubles cognitifs, syndromes génétiques, autisme, trisomie 21, TDAH, troubles de l’attention…). L’objectif est de stimuler la motricité fine, la coordination oeil-main, la construction visuo-spatiale et d’autres fonctions cognitives. 

CPlay_cubes_

Le projet est encore en phase de test et nous cherchons des établissements intéressés à participer à notre phase de test. 

Vous êtes un établissement qui accompagne des enfants, des adolescents ou des adultes en situation de handicap ? Vous voulez participer à la phase de test ? 

Réservez un rendez-vous avec notre responsable du projet pour en discuter ensemble et voir si votre participation à la phase de test est possible selon nos besoins, mais surtout vos besoins ! 

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :