Rate this post

Le stress est une tension qui déclenche la sécrétion de glucocorticoïdes dans le sang. Ces hormones boostent le métabolisme. Ce niveau de stress est bénéfique. Toutefois, un stress chronique a pour conséquence des troubles physiques et des problèmes psychologiques. À la découverte du stress positif !

 

1. Le stress, c’est quoi ?

 

Avec beaucoup de choses qui se disent sur le stress, il semble nécessaire d’apporter des infos afin que vous soyez mieux éclairé.

 

Il désigne une tension

Aujourd’hui, plusieurs circonstances peuvent nous induire dans des situations particulières. Dans ces conditions, l’organisme va mettre en place un mécanisme psychologique. L’objectif est de permettre à l’individu d’affronter chaque situation particulière. On parle ainsi de stress. Cette tension ou ce mécanisme favorise un ensemble de réactions au sein de l’organisme. Les situations de stress sont plurielles. De plus, elles peuvent survenir à n’importe quel moment, que ce soit à la maison, au travail, etc. Il ne faudrait pas confondre le stress à l’angoisse ou à l’anxiété. Une anxiété fait référence à une peur ou encore à une inquiétude.

 

Le bon stress, ça existe !

Le bon stress ou encre le stress positif est une réalité. Plutôt que d’avoir des effets négatifs sur l’organisme, le stress positif permet de réaliser des choses inhabituelles. Par exemple, cette tension produite par l’organisme va permettre une tâche que vous n’avez pas l’habitude de faire au travail. Ainsi, le bon stress vous aide à donner le meilleur de vous-même. Le stress positif ou l’eustress se révèle un compagnon idéal dans la vie quotidienne. À vous de savoir en profiter afin de relever vos défis. Toutefois, il y a des gestes à adopter pour maintenir le stress positif. Il est nécessaire de garder un état d’esprit optimiste et une bonne confiance en soi.

 

2. Trois bienfaits du stress positif

 

Le stress n’a pas seulement des conséquences dramatiques sur la santé. Il recèle des bienfaits insoupçonnés. Lesquels ?

 

Un stimulant naturel

À une certaine dose, le stress se veut bénéfique pour toute personne, quel que soit son âge. Un faible degré de stress va stimuler de manière positive l’organisme. Cette stimulation, qui peut se faire à plusieurs niveaux, contribue à l’amélioration des performances. Ceci est possible aussi bien sur le plan physique que psychologique. Ce stimulant naturel pousse à l’action. Alors, ce type de stress permet de se dépasser. Le bon stress permet par exemple de mieux travailler au bureau. Autrement, chez un sportif, il peut agir comme un catalyseur pour booster les capacités. Par ailleurs, l’eustress participe au renforcement du système immunitaire.

 

Nos émotions sont concernées

Le stress a la faculté d’activer nos émotions. Pourtant, ces dernières ont des effets positifs sur notre quotidien. Le stress est capable d’activer la peur. Celle-ci n’a pas que des effets négatifs. Elle a un côté bénéfique dans la mesure où vous pouvez vous en servir comme un carburant en vue de dépasser vos limites. En outre, la peur peut augmenter l’attention ainsi que la vigilance dans diverses situations.

 

Il libère de l’adrénaline

L’adrénaline est présentée comme l’hormone du stress. Elle va être sécrétée sous l’action de l’hypothalamus. Dans la pratique, il envoie un message nerveux aux glandes dites « médullosurrénales » afin de produire de l’adrénaline. Un taux normal d’adrénaline aide à affronter les dangers par l’augmentation de la vigilance. Ainsi, le stress a des effets positifs. Il va mobiliser votre énergie. Sous l’action du bon stress, il est possible au bureau de boucler un dossier en un laps de temps.

 

3. Quand le stress devient négatif !

 

A un niveau raisonnable, le stress est bénéfique pour le corps et l’esprit. Mais il devient négatif lorsque celui-ci a tendance à s’accumuler. On ressentira ses effets négatifs au niveau physique et psychologique.

 

Les méfaits du mauvais stress

Un tel stress provoquera des réactions émotionnelles disproportionnées. En effet, lorsque le stress augmente, on constate des réactions physiques telles que : des tensions musculaires, un mal de tête, des maux de ventre, un changement du rythme cardiaque, etc. On reconnaîtra aussi le mauvais stress par cette incapacité de pouvoir se contrôler face à une situation. Un hyperstress a tendance à modifier les comportements (colère, irritabilité, inquiétudes). Exposé (e) à une surcharge de stress, vous pouvez manifester des troubles du sommeil, des palpitations et divers troubles digestifs.

 

Et le cas du stress oxydatif !

Le stress oxydatif, désigné aussi par « pression oxydative », est une sorte d’agression que subissent les cellules de l’organisme. Cette agression est occasionnée par les radicaux libres. Ces deux (2) sortes de stress ne doivent pas être confondues. D’une part, le stress oxydant s’attaque aux cellules de l’organisme. D’un autre côté, le stress (positif ou négatif) intervient sur le plan psychologique.

Le stress oxydatif est néfaste, car il favorise le vieillissement précoce des cellules. Heureusement, vous pouvez les combattre en faisant appel aux éléments antioxydants. On peut les trouver dans les aliments. Ce sont : la vitamine C, la vitamine E, les flavonoïdes et autres.

 

4. Des moyens pour apprivoiser le stress

 

Il existe de solutions adaptées à chacun pour mieux gérer son stress. Vous pouvez explorer des pistes dans le but de faire baisser la pression suscitée par le stress.

 

Adopter une attitude positive

L’adoption d’un comportement positif permet d’affronter une situation stressante de la bonne manière. Faites par exemple une petite séance de relaxation en quelques minutes. Une autre option est d’apprendre à bien respirer. Dans ce cas, commencez par inspirer en gonflant bien votre ventre, ensuite effectuez une expiration à fond. En outre, certaines plantes possèdent des vertus calmantes. On peut profiter au maximum de leurs bienfaits antistress. Prendre une tisane d’orange douce, de camomille, de lavande…

 

Trouver une activité antistress

La pratique d’une activité douce semble être une bonne alternative pour réduire son stress de tous les jours. On pourra pratiquer une activité comme la sophrologie, la musique ou le yoga. D’autres préfèrent s’inscrire à des activités telles que le dessin, le tricotage ou encore une cure thermale. Misez sur une activité en fonction de vos centres d’intérêts. En cas de stress prolongé, n’hésitez pas de demander l’aide ou le soutien d’un professionnel formé en thérapie comportementale et cognitive.