5/5 - (2 votes)

La mémoire procédurale est l’un des types de mémoire les plus fascinants qui existent. Elle permet de stocker les habitudes, les compétences et les mouvements corporels que nous avons acquis au fil du temps, comme jouer d’un instrument de musique ou conduire une voiture. Nous allons ici plonger dans les détails de la mémoire procédurale, en explorant comment elle fonctionne, comment nous mémorisons les informations, comment elle est liée aux émotions et quels sont les troubles qui y sont associés. Nous allons également proposer des exercices pour améliorer la mémoire procédurale.

Le système de la mémoire

Le système de la mémoire est divisé en plusieurs types de mémoire, chacun ayant des fonctions et des caractéristiques différentes. Les types de mémoire les plus connus sont la mémoire à court terme et la mémoire à long terme. La mémoire à court terme est la capacité de stocker une petite quantité d’informations pendant une courte période de temps, tandis que la mémoire à long terme est la capacité de stocker des informations de manière permanente.

tableaux resumé_articles memoire cognitive edith

La mémoire procédurale

 

La mémoire procédurale est un type de mémoire à long terme qui stocke les habitudes, les compétences et les mouvements corporels que nous avons acquis au fil du temps. Elle est souvent associée à l’apprentissage non déclaratif, c’est-à-dire l’apprentissage inconscient et automatique, par opposition à l’apprentissage déclaratif, qui implique une conscience et une intention consciente. La mémoire procédurale est généralement considérée comme un type de mémoire implicite, car elle ne peut être exprimée verbalement.

 

Comment mémorise-t-on les informations ?

 

La façon dont nous mémorisons les informations dépend du type de mémoire impliqué. La mémoire à court terme est généralement associée à la répétition, c’est-à-dire la répétition d’informations à plusieurs reprises pour les maintenir dans l’esprit. La mémoire à long terme, en revanche, est associée à la consolidation, c’est-à-dire le processus par lequel les informations sont transformées en souvenirs permanents.

La mémoire procédurale est un peu différente, car elle est souvent acquise de manière implicite, sans nécessiter une intention consciente de mémoriser. Elle est généralement acquise par la pratique répétée d’une compétence ou d’une habitude, jusqu’à ce qu’elle devienne automatique. Cela signifie que la mémoire procédurale est renforcée par la répétition et la pratique régulière.

 

 

La mémoire et les émotions

 

Les émotions peuvent avoir un impact significatif sur la façon dont nous mémorisons les informations, y compris les informations stockées dans la mémoire procédurale. Par exemple, les émotions positives peuvent renforcer les souvenirs et faciliter l’apprentissage, tandis que les émotions négatives peuvent avoir l’effet inverse.

Il a également été démontré que les émotions peuvent affecter la manière dont nous utilisons la mémoire procédurale. Par exemple, le stress peut affecter la performance des compétences procédurales, tandis que l’excitation peut améliorer les performances.

Découvrez-les-différentes-étapes-pour-aider-un-enfant-autiste-à-reconnaître-ses-émotions-sur-le-Blog-des-Coachs-Dynseo

Les troubles liés à la mémoire procédurale

 

Comme tous les types de mémoire, la mémoire procédurale peut être affectée par des troubles et des maladies. L’un des troubles les plus courants est la maladie d’Alzheimer, qui peut entraîner une perte de mémoire procédurale ainsi que d’autres types de mémoire.

La maladie de Huntington est un autre trouble qui affecte la mémoire procédurale. Cette maladie neurologique héréditaire provoque des mouvements involontaires, des troubles du comportement et de la pensée, ainsi qu’une détérioration progressive de la mémoire procédurale.

Accompagner une personne Parkinson

D’autres troubles liés à la mémoire procédurale comprennent les troubles du mouvement, tels que la maladie de Parkinson, qui peut affecter la capacité à effectuer des mouvements automatisés, tels que la marche. Les troubles du spectre autistique peuvent également affecter la mémoire procédurale, car ils peuvent limiter la capacité à acquérir des compétences sociales et comportementales.

tableaux resumé_article-parkinson-edith-billequiroule-accompagnement-aidants-seniors-dynseo-fonction-cognitive-cérébral

Accompagner une personne post-AVC

Enfin, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) peuvent également affecter la mémoire procédurale. Les AVC peuvent endommager les zones du cerveau qui sont impliquées dans l’apprentissage et la mémoire, y compris la mémoire procédurale.

 

avc que faire joe entrainement ceebral dynseo

Exercices pour améliorer la mémoire procédurale

 

La pratique régulière est la clé pour améliorer la mémoire procédurale. Plus nous pratiquons une compétence ou une habitude, plus elle devient automatique et plus elle est stockée dans notre mémoire procédurale.

Il existe également des exercices spécifiques que nous pouvons faire pour améliorer notre mémoire procédurale. Par exemple, jouer d’un instrument de musique, pratiquer des mouvements de yoga ou d’aérobic, ou jouer à des jeux vidéo qui nécessitent des mouvements manuels rapides et précis peuvent tous contribuer à renforcer la mémoire procédurale.

Il est également important de souligner que la mémoire procédurale est souvent liée à d’autres types de mémoire, tels que la mémoire sémantique et la mémoire épisodique. Par conséquent, il est important de maintenir une variété d’activités qui impliquent différents types de mémoire pour maintenir un cerveau sain et actif.

En conclusion, la mémoire procédurale est un type important de mémoire à long terme qui stocke les habitudes, les compétences et les mouvements corporels que nous avons acquis au fil du temps. Elle est souvent associée à l’apprentissage non déclaratif, et peut être affectée par des troubles et des maladies, tels que la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, les troubles du spectre autistique et les accidents vasculaires cérébraux.

Heureusement, il existe des exercices que nous pouvons faire pour améliorer notre mémoire procédurale, tels que la pratique régulière d’activités qui impliquent des mouvements automatisés, la pratique de la coordination main-œil et l’exécution de tâches qui nécessitent une grande précision manuelle. En fin de compte, il est important de maintenir une variété d’activités qui impliquent différents types de mémoire afin de maintenir une fonction cognitive saine tout au long de notre vie. En comprenant les mécanismes de la mémoire procédurale, nous pouvons mieux comprendre comment nous apprenons et comment nous pouvons améliorer notre capacité à stocker et à récupérer des informations à long terme.

 

L’entraînement cognitif pour améliorer la mémoire procédurale

 

L’entraînement cognitif est de plus en plus reconnu comme une méthode efficace pour améliorer la mémoire procédurale. La mémoire procédurale, également connue sous le nom de mémoire des compétences, est la capacité à apprendre et à se souvenir des habiletés et des procédures, telles que jouer d’un instrument de musique ou conduire une voiture. Des études ont montré que des programmes d’entraînement cognitif spécifiques peuvent améliorer la mémoire procédurale chez les personnes de tout âge, en particulier chez les personnes âgées. Ces programmes impliquent généralement des tâches d’apprentissage de nouvelles compétences et d’entraînement à la répétition de tâches complexes. L’amélioration de la mémoire procédurale grâce à l’entraînement cognitif peut avoir des implications importantes pour l’apprentissage tout au long de la vie, en aidant les individus à acquérir de nouvelles compétences et à maintenir leur indépendance fonctionnelle tout au long de leur vie.

UN PROGRAMME EN PRÉVENTION OU PERTES MNSÉSIQUES LÉGÈRES

JOE

Joe Coach Cerebral Entrainement Cerebral Et Memoire

UN PROGRAMME EN ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES ALZHEIMER

EDITH

Jeux De Memoire Dynseo Edith Seniors Alzheimer Personnes Agees

SUIVEZ UN PROGRAMME D’ENTRAÎNEMENT

PENDANT 4 SEMAINES

programme-attention-joe-coach-boite-a-outils-tablette-jeu-cerebral-memoire-seniors-cerveau
PROGRAMME ATTENTION

Durant 4 semaines, suivez notre programme pour faire travailler l’attention en jouant à nos jeux spécialement sélectionnés pendant 15 minutes par jour.

programme-memoire-joe-coach-boite-a-outils-tablette-jeu-cerebral-memoire-seniors-cerveau
PROGRAMME MÉMOIRE

Durant 4 semaines, suivez notre programme pour faire travailler la mémoire en jouant à nos jeux spécialement sélectionnés pendant 15 minutes par jour.

PROGRAMME LANGAGE

Durant 4 semaines, suivez notre programme pour faire travailler le langage en jouant à nos jeux spécialement sélectionnés pendant 15 minutes par jour.

PROGRAMME PLANIFICATION

Durant 4 semaines, suivez notre programme pour faire travailler la planification en jouant à nos jeux spécialement sélectionnés pendant 15 minutes par jour.

PROGRAMME PERCEPTION

Durant 4 semaines suivez notre programme pour faire travailler la perception en jouant à nos jeux spécialement sélectionnés pendant 15 minutes par jour.

Recevoir le(s) programme(s) complet(s)

Quel programme vous intéresse ?

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :