4.7/5 - (25 votes)

 

Les défauts de prononciation sont assez répondus. L’enfant peut confondre par exemple : sien et chien. Autre défaut : une articulation incorrecte des consonnes, à savoir : j et g. Ils disparaissent seuls petit à petit sans qu’un spécialiste n’intervienne. Un défaut peut provenir d’une malformation du palais, un problème d’audition, etc. Il est différent de la dyslexie, une difficulté à lire… Comment reconnaître un enfant dyslexique ? Quelle mesure d’accompagnement pour votre enfant ? Découvrez les réponses claires et précises à ces questions.

 

 

Qu’est-ce ce que la dyslexie ?

Une meilleure compréhension de ce trouble permettra de s’occuper de l’enfant comme il se doit. Définition et diagnostic de la dyslexie.

 

 

La définition de la dyslexie

La dyslexie figure sur la liste des troubles de l’apprentissage. La difficulté à apprendre concerne surtout la lecture et l’orthographe. Il ne faudrait pas faire la confusion avec d’autres difficultés d’apprentissage. Un enfant touché par la dyslexie sera nommé : “dyslexique”. Selon les statistiques, on rencontre plus de garçons dyslexiques que de filles dyslexiques. Un enfant dyslexique garde toutes ses facultés intellectuelles. Il ne s’agit donc pas d’un déficit intellectuel.

Son diagnostic

Un diagnostic de la dyslexie peut se faire à l’école par le médecin de l’établissement. Vous pouvez consulter un médecin traitant à l’extérieur. On peut faire un bilan entre 3 et 5 ans. Des examens peuvent être demandés en ce qui concerne le diagnostic. Le psychologue intervient afin de diagnostiquer un trouble psychologique. Le rôle d’un psychomotricien consiste à réaliser un bilan des facultés motrices de l’enfant.

Quels sont les signes de la dyslexie chez l’enfant ?

Il est fréquent qu’un enfant, à ses débuts scolaires, ait quelques défauts de prononciation. Mais s’ils persistent, il est nécessaire de consulter. Découvrez les signes de la dyslexie.

 

 

À partir de 3 ans

À ce stade du développement de l’avant, certains signes peuvent faire penser à une dyslexie. Toutefois, il ne faudrait pas tout de suite tirer une conclusion formelle sans consulter un spécialiste. Quels signes peuvent faire penser à une dyslexie ?

Par exemple, si votre enfant de 3 ans éprouve des difficultés à l’apprentissage des couleurs. Elles peuvent être reconnues chez l’enfant ne présentant pas des difficultés d’apprentissage. Chez l’enfant dyslexique, on constate aussi une difficulté à apprendre d’éventuels nouveaux mots. Alors qu’il les entend régulièrement. Un autre signe est l’emploi de certains mots à répétition. Des mots tels que : “chose” et autres. Il arrive qu’un enfant atteint de dyslexie n’ait pas d’intérêt pour les histoires.

enfant 3 ans dyslexie

Dès l’âge de 6 ans

L’enfant va à l’école primaire. Ici, divers signes peuvent interpeller les parents et l’enseignant. Ainsi, un enfant dyslexique manifestera, par exemple, des confusions auditives. Elles vont concerner certains sons. Voici quelques exemples afin de vous permettre de mieux comprendre. Un enfant touché par la dyslexie va prononcer le mot “belle” à la place de “pelle”. Il confondra encore le son “se” et “je”. L’enfant emploie aussi “que” à la place de “gue”. Soyez donc attentif à tous les mots que votre enfant prononce.

En plus de manifester des difficultés dans la correspondance entre les lettres et les sons, on remarque chez un enfant dyslexique des confusions visuelles. Ces dernières concernent certaines lettres qui ont tendance à se ressembler. C’est le cas pour les lettres “d” et “b”.

Il y a par ailleurs les oublis et les inversions de syllabes. Prenons en exemple le mot “plantation”. Quand c’est un oubli, il va dire “plantion” plutôt que de prononcer le mot complet. Il est facile de retenir les jours de la semaine au primaire. Pour la personne dyslexique, retenir semble une opération pénible.

enfants dyslexique quelles difficultes

À l’âge de 8 ans

Lorsque l’enfant atteint l’âge de 8 ans et plus, le trouble est reconnaissable par des difficultés de conjugaison. Au CE, on apprend à conjuguer plusieurs verbes à différents temps de l’indicatif. Votre enfant a-t-il des problèmes de conjugaison. Vous pouvez faire un test en lui demandant de conjuguer des verbes simples comme : manger, être, avoir, etc.

La dyslexie se manifeste par une écriture lente et difficile à lire. Il n’arrive pas à aligner les mots sur la même ligne. Cette lenteur est également observée dans sa manière de faire la lecture. Sans oublier les nombreuses fautes d’orthographe.

 

 

Quels accompagnements pour un enfant dyslexique ?

Les méthodes de rééducation dans les centres spécialisés sont efficaces si le traitement est commencé à temps. Sans oublier la part des parents.

 

Quel accompagnement à la maison ?

 

Vous pouvez aider votre enfant dyslexique en créant de bonnes conditions pour ses apprentissages. Si l’enfant dyslexique n’est pas encore entré à l’école, les parents peuvent lui proposer des activités adaptées à son âge. Le but de celles-ci est de faciliter son apprentissage à la lecture. Adoptez de bons réflexes dans l’intention de favoriser une meilleure compréhension. Le parent doit s’adresser lentement à son fils ou sa fille. Bien articuler les mots quand vous lui parlez. Faites assez de répétition.

Composez des phrases complètes. Employez les mots sans altérer la façon de les dire. Évitez de vous mettre en colère et de les gronder. Orientez-vous vers des activités capables de renforcer son langage. Dans cette optique, n’hésitez pas à lire chaque jour des histoires à l’enfant. Sélectionnez des histoires intéressantes afin que l’enfant dyslexique y trouve de l’intérêt.

 

 

 

Que peut faire un orthophoniste ?

Un orthophoniste est un spécialiste qui exerce dans le domaine de l’orthophonie. Il s’agit d’une discipline paramédicale. Elle concerne toutes les tranches d’âge. L’orthophoniste se veut un professionnel diplômé. Un enfant dyslexique pourra bénéficier d’une prise en charge adaptée de la part d’un orthophoniste. La visite au cabinet de ce spécialiste vise à la rééducation orthophonique. Les objectifs à atteindre chez la personne dyslexique sont diversifiés.

Il faut d’abord amener l’enfant à prendre conscience de la langue. L’action de l’orthophoniste débute par un bilan soigneux des capacités de l’enfant. Celui-ci va ainsi déterminer les faiblesses et les points forts. La rééducation se fera alors en fonction de ces différentes données. L’expert en orthophonie aide l’enfant à évoluer au niveau des sons de la langue.

COCO PENSE et COCO BOUGE, un programme pour favoriser l’apprentissage des enfants DYS

COCO accompagne les enfants dyslexiques, dyspraxiques, dysphasiques, et dyscalculiques

Découvrez l’application COCO PENSE et COCO BOUGE

cocoetcocosport-coco-app-enfant-educative-educatif-enfants-ludique-culturel-jeux-jeu-application-entrainement-cerebral-ans-tablette-smartphone-

Accompagner les enfants DYS

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :