L’un de vos proches est aphasique après avoir fait un AVC ? Vous ne savez pas vraiment comment faire pour dialoguer avec lui ? Pas de panique, nous allons vous donner de nombreux conseils au sein de cet article ! Cela ne sera pas forcément facile, mais vous saurez tout sur l’aphasie ! Prêt à en découvrir davantage ?

 

QU’EST-CE QU’UNE APHASIE ?

Lorsque l’on parle d’aphasie, on parle essentiellement d’une attente du langage qui a lieu après un AVC. Les symptômes peuvent être différents d’une personne à une autre. Il faut savoir que certaines personnes peuvent avoir du mal à trouver certains précis, tandis que d’autres transforment les mots en sons. Dans un troisième cas, la personne ne peut prononcer que quelques mots précis et simples comme « oui », « non » ou encore « merci ».

 

QUELLES SONT LES PERSONNES LES PLUS À RISQUE ?

Ce sont surtout les personnes âgées qui peuvent être atteintes d’aphasie à la suite d’un AVC. Néanmoins, cela peut aussi concerner des personnes plus jeunes et même des enfants, bien que cela reste tout de même particulièrement rare.

 

COMMENT COMMUNIQUER AVEC UNE PERSONNE APHASIQUE ?

Communiquer avec une personne aphasique n’est donc pas forcément simple. Voici quelques conseils qui devraient certainement vous aider à y voir plus clair :

  • Vous devez prononcer des phrases courtes et simples. Bien évidemment, le but n’est pas d’infantiliser la personne, mais tout simplement de faire en sorte que cette dernière puisse vous comprendre.
  • Vous devez aussi poser des questions auxquelles la personne peut répondre par « oui » ou par « non ». Une fois de plus, il faut que ces dernières soient relativement simples et courtes pour que la personne aphasique puisse vous répondre.
  • Vous pouvez également accompagne votre parole de gestes. Cela lui permettra de mieux comprendre ce que vous essayez de faire passer comme message.
  • Vous pouvez aussi montrer concrètement dans l’espace de quoi vous parler. Cela permettra vraiment d’améliorer la compréhension pour la personne aphasique.

Bien évidemment, cela ne sera pas forcément de tout repos. Néanmoins, il est tout de même important de prendre que vous pouvez vous servir de différents éléments :

  • Un carnet de communication : ce dernier peut être mis en place avec un logopédiste. Il prend la forme de photographies du quotidien afin que vous puissiez communiquer avec la personne concernée.
  • Un support sur tablette électronique : il existe des applications qui sont particulièrement bien conçues comme par exemple l’application Mon Dico, qui propose une banque d’images personnalisables.

 

COMMENT COMMUNIQUER LORSQUE L’ON EST APHASIQUE ?

Si vous êtes aphasique, il est vraiment important de prendre en compte que vous devrez apprendre une nouvelle méthode communication. Il faudra donc faire une rééducation cognitive, ce qui n’est pas forcément évident. Bien évidemment, le but de ce genre de thérapie est tout simplement de rompre l’isolement des patients. En effet, lorsqu’une personne ne peut plus communiquer comme avant, cette dernière aura tendance à s’isoler progressivement.

 

Comme vous pouvez le constater, être face à une personne aphasique n’est jamais simple. En effet, vous devrez vraiment prendre le temps de dialoguer avec cette dernière, sans vous énerver. Vous devez toujours être dans la compréhension !

[Total : 0   Moyenne : 0/5]
qu-est-ce-que-l-aphasie-aprs-l-avc-dynseo-entranement-cognitif